Un conte de deux villes Un conte de deux villes
Un conte de deux villes Un conte de deux villes

Un conte de deux villes

Traduction EMMANUEL BOVE  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Le seul roman français (et qui plus est historique) du grand Dickens a trouvé dans Emmanuel Bove un traducteur inattendu (une traduction restée inédite) : une histoire d'humiliés qui profitent de la Terreur révolutionnaire pour se venger, au risque d'entrainer des innocents dans leur frénésie ; un allerretour entre Paris la sanglante et Londres le refuge, entre l'excès français et la réaction anglaise ; un avocat brillant et alcoolique qui donne un sens à sa vie en montant sur l'échafaud à la place d'un autre et accomplir ainsi le plus beau des gestes amoureux. Pathétique, digne, d'une puissante sobriété, ce relativement court roman de Dickens, s'il est un de ses plus lus partout, reste relativement méconnu en France où on gagnerait beaucoup à le découvrir dans cette superbe traduction.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791091504614

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.3 cm

  • Épaisseur

    4.5 cm

  • Poids

    712 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Charles Dickens

Charles Dickens, né à Portsmouth (Hampshire) le 7 février 1812, mort à Gadshill (Kent) le 9 juin 1870, est un écrivain britannique. Issu d'une famille peu fortunée, Charles Dickens est né dans un petit faubourg à Londres. C'est un enfant malheureux car son père entre en prison à cause des dettes alors qu'il n'a que 12 ans. À la sortie de l'école, il entre dans un cabinet juridique et, poussé par une grande curiosité intellectuelle, fréquente assidûment les salles de lecture. Employé comme sténographe dans une revue, il se fait rapidement remarquer. En 1837, avec Les Aventures de M. Pickwick, chef-d'?uvre de l'humour britannique, le succès est immédiat. Dès lors, il partage sa vie entre la littérature et les voyages. Il meurt, riche et célèbre, à cinquante-huit ans. Écrivain engagé, Dickens a su concilier - grâce à un talent de conteur indéniable - condamnation de la m isère et de l'exploitation industrielle et description de petits tableaux de la vie quotidienne, bourrés d'humour. Ses personnages caractéristiques et inoubliables ont fait de lui un écrivain très populaire, une figure centrale de la littérature du XIXe siècle.

empty