La promesse

À propos

Les nouvelles réunies dans ce volume ont toutes été publiées dans la légendaire revue Garo.
Cette publication d'avant-garde, sur les traces du gek'iga, le mouvement fondé en 1957 par Voshihiro Tatsumi pour rompre avec la tradition enfantine du manga, ouvrait le genre à l'âge adulte. Fondée en 1964, elle accompagna tout au long des années 60 et 70 la jeunesse protestataire qui voyait en elle une forme de contestation de l'establishment. Kusunofei avait une vingtaine d'années quand il publia ces histoires, dans un lapon qui se remettait à peine de sa défaite et des conséquences de la seconde guerre mondiale.
Ses nouvelles parviennent à créer un lien entre le lapon traditionnel et la société d'après-guerre marquée par la censure, le culte du travail, l'érosion des traditions et un anti-américanisme virulent. Comme Susumu Katsumata (Neige Rouge, Cornélius), il s'attache à décrire la vie quotidienne du peuple, tout en y insufflant une dimension plus épique. A travers des genres aussi variés que le conte japonais traditionnel, la chronique urbaine ou le récit de samouraï il décortique l'ambiguïté des rapports humains.
Mettant à nu les sentiments qui unissent les êtres, les raisons pour lesquelles ils s'attirent et les malentendus qui les séparent, Kusunoki parvient, à travers un style limpide, à exprimer ce qui ne l'est pas... Un auteur immense qu'il est urgent de redécouvrir et de célébrer.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782915492606

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    23.9 cm

  • Largeur

    17.2 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    758 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Illustré   Broché  

Shohei Kusunoki

Shohei Kusunoki est né le 17 jnavier 1944 à Tokyo. Il
souffre très jeune de graves problèmes cardiaques qui
l'éloignent de l'école et le contraignent à l'inactivité. C'est
pendant ces longues journées d'école buissonnière for-
cée que le jeune Shohei va intensifier son intérêt pour
les mangas, qu'il loue dans les librairies de prêt de son
quartier. Il fonde un fanzine avec quelques amis qui as-
pirent comme lui à devenir mangakas. Ses auteurs favo-
ris sont alors Takao Saitô (Goldo 13, Glénat) ou Hiroshi
Kirata (L'Âme de Kuydo, Akata). Mais son admiration se
concentre plus particulièrement sur le grand Sanpei Shi-
rato, dont Kusunoki deviendra l'un des assistant en 1961
alors qu'il a à peine dix-sept ans.
Il publie ses propres histoires en tant qu'auteur à par-
tir de 1964, notamment dans la revue Garo aux côtés
de Shin'ichi Abe, Yoshiharu Tsuge ou Susumu Katsumata
avec lequel il partagera une profonde amitié.
Cette carrière prometteuse est malheureusement in-
terrompue par la maladie, qui rattrape Kusunoki pendant
l'été 1973. Il décédera l'année suivante à l'âge de 30 ans,
avant que ne soient parus les recueils de nouvelles qui lui
valent le souvenir ému de ses admirateurs.

empty