Les iles aran Les iles aran
Les iles aran Les iles aran

À propos

C'est à l'extrême ouest de l'Irlande, au large du Connemara, que sont ancrées les Iles Aran - Inis Mor, Inis Meáin et Inis Oirr -, îlots rocheux qui gardent la baie de Galway et préservent, depuis la nuit des temps, la tradition gaélique.
C'est ici que John Millington Synge séjourna, de longs mois durant, entre 1898 et 1902, partageant la vie des pêcheurs, parlant avec eux le gaélique, saisissant la musicalité des phrases et la richesse imagée de leur langage, collectant histoires, légendes et chants, au coeur de paysages amples et nus, battus par les vents et l'océan. Mais c'est surtout là qu'il connut, après avoir tant hésité à tous les carrefours de la littérature, la révélation de son art : il devait être simple et puissant comme l'âme de tous ceux qu'il rencontra sur ces îles d'un autre âge, faisant sien ce que Liam O'Flaherty écrivit bien plus tard : " cette île [...] paraît un endroit béni du ciel, parce qu'elle a survécu à tous les changements qui ont bouleversé l'Europe.
" Les Iles Aran, plus qu'un récit de voyage, est avant tout une lettre d'amour à l'Irlande.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782843620959

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    227 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John Millington Synge

John Millington Synge (16 avril 1871 - 24 mars 1909) fut dramaturge, prosateur et poète, l'un des principaux artisans du Celtic Revival, mouvement littéraire formé pour redonner vie à la culture irlandaise. Il est l'un des fondateurs du Théâtre de l'Abbaye, à Dublin.ÿD'origine protestante, il s'est surtout intéressé au monde des paysans catholiques de son pays, chez lesquels il croyait retrouver le vieux fond culturel païen de l'Irlande. La première représentation de sa pièce la plus célèbre, Le Baladin du monde occidental, provoqua des émeutes à Dublin en 1907.ÿIl publia entre autres de nombreuses critiques et poèmes de style décadent dans la revue Irlande libre fondée par Maude Gonne.

empty