La chanson d'Arbonne La chanson d'Arbonne
La chanson d'Arbonne La chanson d'Arbonne

La chanson d'Arbonne

À propos

L'oeuvre de Kay en France a été disséminée à la fin des années 1990 et début 2000 chez plusieurs éditeurs (L'Atalante, Buchet-Chastel, J'ai Lu), puis les droits ont été repris par l'auteur. Depuis 2017, L'Atalante, qui a racheté les droits de l'oeuvre de Kay à l'exception de La tapisserie de Fionavar. a réédité Les Lions d'Al-Rassan (en août 2017), Tigane (en janvier 2018). La Mosaïque de Sarance (que nous ferons retraduire) paraîtra en 2019. La première version de La chanson d'Arbonne a paru en 1997 et n'est plus disponible depuis 2006. Il n'a jamais été exploité en poche. Au pays d'Arbonne, le soleil mûrit les vignes et fait éclore les chansons des troubadours qui célèbrent l'amour courtois. Au Gorhaut, terre austère du Nord où l'on adore le dieu mâle Corannos, règne le brutal Adémar, sous l'in- fluence du primat fanatique du clergé. Gouvernée par une femme, minée par la rivalité sanglante de ses deux seigneurs les plus puissants, l'Ar- bonne n'est-elle pas une proie tentante pour une guerre de conquête et de croisade du Gorhaut, d'autant - igno- minie ! - qu'on y vénère une déesse ? Mais c'est en Arbonne que Blaise du Gorhaut s'est engagé comme mercenaire au service d'un baronnet, après avoir fui son pays et son père. Il découvre en chemin les guerres et les intrigues d'un monde où les marionnettistes politiques parlent de l'avenir au présent, mais où l'amour, toujours, pèse plus fort que tout autre sentiment. Qui est-il vraiment, ce Blaise du Nord, et quel destin l'attend qu'il ignore lui-même ? Seule le sait peut-être Béatrice, la grande prêtresse aveugle de Rian au hibou sur l'épaule. Dans La chanson d'Arbonne, Guy Gavriel Kay cible un contexte historique précis dans la période qu'il a affectionnée au début de son oeuvre, la fin de Moyen Âge. Le roman se situe dans une zone géographique qui couvre l'Aquitaine et la Provence et met en scène la culture du seigneur troubadour, initiée par Guillaume dit le troubadour, grand-père d'Aliénor d'Aquitaine, et des personnages de femmes exerçant le pouvoir, à l'ins- tar d'Aliénor. Dans les années 1990, Kay a longuement séjourné en Provence, il lisait Georges Duby et son musée de prédi- lection était celui de Cluny.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782841728916

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    614 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    4.7 cm

  • Poids

    744 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Guy Gavriel Kay

  • Naissance : 1-1-1954
  • Age : 66 ans
  • Pays : Canada
  • Langue : Anglais

Kay est à la fantasy historique ce que Pratchett est à la fantasy burlesque. Quand Pratchett écrit le premier volume de ce qui deviendra Le Disque-monde, son projet est de prendre le contre-pied de la « mauvaise » fantasy publiée au début des an- nées 80 à coups de seigneurs noirs et autre décorum du genre (cf. Lapsus clavis, Un scribouillard importun, p. 69) ; de même, G. G. Kay met sa plume et sa soif de culture au service d'une forme qu'il veut sortir de l'« ornière ». Le Disque-monde se nourrit de culture populaire (folklore, sciences et techniques qui changent le quotidien) et dresse au fur et à mesure une vie de la Cité ; dans les livres de Kay, la « grande » Histoire est convoquée, les arts sont à leur sommet, les individus se dépassent, les émotions et les sacrifices sont grandioses.

empty