La maison de mon père

À propos

FINALISTE DU PRIX DU PREMIER QUEBECOIS 2024

" Chaque matin, je remettais au lendemain le projet d'aller à la maison de mon père. Pour la seule fois de ma vie, c'est lui qui m'a attendu en vain."
Un homme débarque à Budapest, sa ville natale, par un chaud matin d'automne, pour un séjour d'une semaine. Il a l'intention de revoir ses anciens amis, sa famille, son premier amour. De parcourir de bas en haut son arbre généalogique, ou du moins ce qu'il en reste, du petit cousin hooligan aux grands-parents qui dorment paisiblement, l'espère-t-il, sous les pierres moussues du cimetière.
Avec Petya, son compagnon d'enfance, il forme le projet d'aller visiter la maison que son père a chérie pendant des années, qu'il a longtemps espéré recevoir en héritage, mais qui a sombré avec tout le reste. Cette maison du lac Balaton, ancien pressoir de vignoble, à flanc de colline, où l'on entrait en passant par le grenier. Il faut donc s'empresser de griffonner sur un napperon le plan pour s'y rendre, mais ce geste n'est-il pas aussi dérisoire que de vouloir retracer les contours d'un rêve dont on émerge à peine avant qu'il nous échappe à jamais ?


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Akos Verboczy

  • Éditeur

    LE BRUIT DU MONDE

  • Date de parution

    04/01/2024

  • EAN

    9782493206954

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    320 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty