De grandes espérances De grandes espérances
De grandes espérances De grandes espérances

De grandes espérances (préface Isabelle Vieville-Degeorges)

Traduction CHARLES BERNARD-DEROSNE  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

1812. Philip Pirrip, dit Pip, grandit dans un village du Kent, sous la férule de sa soeur et de son beau-frère. Un soir, dans le cimetière où reposent ses parents, l'orphelin est surpris par un forçat évadé qui le contraint à lui procurer vivres et outils afin de scier ses chaînes... Devenu garçon de compagnie d'une vieille excentrique, l'implacable Miss Havisham, Pip s'éprend de sa fille adoptive, la belle et froide Estella. Une passion qui éveille en lui une ardente ambition. Lorsqu'il apprend que l'attend un mystérieux héritage, le jeune homme fuit sa famille pour gagner Londres, dans l'espoir d'y devenir un gentleman...
Paru en feuilleton en 1861, plein d'humour et de rebondissements, l'avant-dernier roman de Dickens est le récit truculent d'une éducation et d'une ascension sociale.
Histoire d'une éducation et d'une ascension sociale, Les Grandes Espérances séduit par sa fraîcheur, son invention perpétuelle, son alternance de pathétique et d'humour cocasse.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782377354344

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    730 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    4.3 cm

  • Poids

    414 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Charles Dickens

Charles Dickens, né à Portsmouth (Hampshire) le 7 février 1812, mort à Gadshill (Kent) le 9 juin 1870, est un écrivain britannique. Issu d'une famille peu fortunée, Charles Dickens est né dans un petit faubourg à Londres. C'est un enfant malheureux car son père entre en prison à cause des dettes alors qu'il n'a que 12 ans. À la sortie de l'école, il entre dans un cabinet juridique et, poussé par une grande curiosité intellectuelle, fréquente assidûment les salles de lecture. Employé comme sténographe dans une revue, il se fait rapidement remarquer. En 1837, avec Les Aventures de M. Pickwick, chef-d'?uvre de l'humour britannique, le succès est immédiat. Dès lors, il partage sa vie entre la littérature et les voyages. Il meurt, riche et célèbre, à cinquante-huit ans. Écrivain engagé, Dickens a su concilier - grâce à un talent de conteur indéniable - condamnation de la m isère et de l'exploitation industrielle et description de petits tableaux de la vie quotidienne, bourrés d'humour. Ses personnages caractéristiques et inoubliables ont fait de lui un écrivain très populaire, une figure centrale de la littérature du XIXe siècle.

empty