la légende de Hawkmoon ; intégrale t.1 la légende de Hawkmoon ; intégrale t.1
la légende de Hawkmoon ; intégrale t.1
la légende de Hawkmoon ; intégrale t.1

la légende de Hawkmoon ; intégrale t.1

À propos

Le sombre Meliadus tuera Hawkmoon et prendra la belle Yisselda comme esclave : il l'a juré par le Bâton Runique. Il a pu conquérir l'Europe à la tête des troupes du Ténébreux Empire mais Hawkmoon s'est emparé de la mystérieuse Épée de l'Aurore qui fait de lui le féal du Bâton Runique. Et le savant du Ténébreux Empire cherche le moyen de neutraliser la machine de cristal, qui protège Yisselda, et de réactiver le joyau noir, qui peut détruire Hawkmoon.
Meliadus contre Hawkmoon, le combat du Champion éternel s'annonce terrible et sans merci.
Le 6e et dernier tome de La légende de Hawkmoon, Le champion de Garathorn, paraîtra en 2008 chez Pocket.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Fantasy

  • EAN

    9782266245548

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    768 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    487 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Michael Moorcock

Michael Moorcock est né à Londres en 1939, à temps pour voir les bombes allemandes rythmer son enfance : de là sa vison du monde sombre et apocalyptique. Son père, ingénieur, le pousse à vain à poursuivre des études. Michael Moorcock sera guitariste et chanteur de rock dans plusieurs groupes. Il aime aussi écrire et publie à 12 ans son premier texte dans un fanzine. À 18 ans il devient le rédacteur en chef de Tarzan Adventures, un magazine pour la jeunesse. En 1961 paraissent les premières aventures d'Elric suivies par celles de Corum, Hawkmoon, Jerry Cornelius qui vont faire de Moorcock le pape de l'heroïc fantasy. Tous ses personnages sont les incarnations d'un seul et même antihéros archétypal : le Champion éternel, déstabilisé par la guerre sans merci de l'Ordre et du Chaos. Michael Moorcock fut également à la tête de la revue New Worlds et des auteurs modernes (1964-1969).

empty