le cycle du guerrier de mars ; Sojan, la sorcière perdue le cycle du guerrier de mars ; Sojan, la sorcière perdue
le cycle du guerrier de mars ; Sojan, la sorcière perdue
le cycle du guerrier de mars ; Sojan, la sorcière perdue

le cycle du guerrier de mars ; Sojan, la sorcière perdue

À propos

Lorsque le transmetteur de matière qu'il a conçu connaît un dysfonctionnement, le physicien Michael Kane se retrouve projeté sur Mars, des millions d'années dans le passé. En ce temps-là, l'homme règne sur la planète. Mais c'est un monde barbare ravagé par la guerre. Par amour pour la princesse Shizala, Michael Kane et son épée affronteront de multiples dangers : l'offensive des Géants Bleus, des dictateurs sanguinaires, des monstres redoutables, l'épidémie de Peste Verte... Cette trilogie échevelée est suivie de deux romans inédits : les aventures de Sojan le mercenaire sur Zylor, une étrange planète aux confins de l'univers, et celles de John MacShard aux prises avec une déesse archaïque cherchant à reconquérir son pouvoir perdu.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Fantasy

  • EAN

    9782258076648

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    679 Pages

  • Longueur

    19.9 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    472 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michael Moorcock

Michael Moorcock est né à Londres en 1939, à temps pour voir les bombes allemandes rythmer son enfance : de là sa vison du monde sombre et apocalyptique. Son père, ingénieur, le pousse à vain à poursuivre des études. Michael Moorcock sera guitariste et chanteur de rock dans plusieurs groupes. Il aime aussi écrire et publie à 12 ans son premier texte dans un fanzine. À 18 ans il devient le rédacteur en chef de Tarzan Adventures, un magazine pour la jeunesse. En 1961 paraissent les premières aventures d'Elric suivies par celles de Corum, Hawkmoon, Jerry Cornelius qui vont faire de Moorcock le pape de l'heroïc fantasy. Tous ses personnages sont les incarnations d'un seul et même antihéros archétypal : le Champion éternel, déstabilisé par la guerre sans merci de l'Ordre et du Chaos. Michael Moorcock fut également à la tête de la revue New Worlds et des auteurs modernes (1964-1969).

empty