À propos

Fernanda, une belle et insolente lycéenne passionnée de littérature et de films d'horreur, se réveille pieds et poings liés dans une cabane au milieu de la forêt équatorienne. Sa kidnappeuse n'est pourtant pas une inconnue : il s'agit de sa professeure de lettres, Miss Clara, une femme hantée par le souvenir de sa mère et harcelée depuis des mois par ses élèves dans un établissement catholique de l'Opus Dei, réservé aux élites de Guayaquil.
Les raisons de cet enlèvement vont cependant vite se révéler bien plus inattendues et complexes qu'une simple vengeance pour les humiliations subies. Un amour qui ne dit pas son nom, une trahison inespérée et les rites secrets d'une bande d'adolescentes intoxiquées par les creepypastas - ces histoires d'épouvante devenues virales sur Internet - composent la trame surprenante et parfaitement maîtrisée de ce thriller psychologique sur la jeunesse, le sexe et la peur.
Mónica Ojeda décrit ici magistralement les relations passionnelles entre mères et filles, entre enseignantes et élèves, entre soeurs et « meilleures amies ». Elle recrée un monde féminin sans limites et sans merci, où le danger et le désir règnent comme une fascinante déesse à deux têtes.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072882869

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    338 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mónica Ojeda

  • Naissance : 1-1-1988
  • Age : 34 ans
  • Pays : Equateur
  • Langue : Espagnol (equateur)

Mónica Ojeda (Équateur, 1988) est l'autrice des romans La desfiguración Silva (Prix Alba, 2014) et Nefando (2016), ainsi que du recueil de nouvelles Las voladoras (2020) et du recueil de poèmes El ciclo de las piedras (Prix National de Poésie 2015). Elle vit et travaille à Madrid depuis 2016.

empty