Un conte de deux villes Un conte de deux villes
Un conte de deux villes Un conte de deux villes

Un conte de deux villes

À propos

Ecrivain horrifié par l'injustice, Dickens ne cachait pas sa fascination pour la Révolution française, cette utopie devenue folie meurtrière. Elle est au coeur de ce grand roman qui emporte le lecteur entre Londres, où se détache dans le ciel gris une tour infâme, et Paris, où s'élève une sombre forteresse. Sur vingt ans, nous voilà entraînés dans une machination infernale qui confronte des victimes : d'un côté, des humbles humiliés par un odieux hobereau et qui n'auront de cesse de se venger aveuglément lorsque la liberté surviendra ; de l'autre, un noble repenti et des bourgeois condamnés à l'exil, pris dans l'engrenage fatal qui les verra affronter leur destin sur fond de Terreur.
Sur un rythme effréné qui multiplie les coups de théâtre, Dickens, fort de son goût pour les figures attachantes et de son génie pour les intrigues complexes, convoque l'Histoire pour la faire vibrer. Emouvant, ironique, surprenant et toujours maître de ses effets, avec ce roman historique et amoureux, il plonge dans nos inquiétudes les plus profondes pour en extraire cette lumière qui illumine son oeuvre.
Un conte de deux villes offre ainsi à Emmanuel Bove l'occasion d'une unique et intense traduction.

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques

  • EAN

    9782070381951

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10.7 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    210 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Charles Dickens

Charles Dickens, né à Portsmouth (Hampshire) le 7 février 1812, mort à Gadshill (Kent) le 9 juin 1870, est un écrivain britannique. Issu d'une famille peu fortunée, Charles Dickens est né dans un petit faubourg à Londres. C'est un enfant malheureux car son père entre en prison à cause des dettes alors qu'il n'a que 12 ans. À la sortie de l'école, il entre dans un cabinet juridique et, poussé par une grande curiosité intellectuelle, fréquente assidûment les salles de lecture. Employé comme sténographe dans une revue, il se fait rapidement remarquer. En 1837, avec Les Aventures de M. Pickwick, chef-d'?uvre de l'humour britannique, le succès est immédiat. Dès lors, il partage sa vie entre la littérature et les voyages. Il meurt, riche et célèbre, à cinquante-huit ans. Écrivain engagé, Dickens a su concilier - grâce à un talent de conteur indéniable - condamnation de la m isère et de l'exploitation industrielle et description de petits tableaux de la vie quotidienne, bourrés d'humour. Ses personnages caractéristiques et inoubliables ont fait de lui un écrivain très populaire, une figure centrale de la littérature du XIXe siècle.

empty