• Rêves de gloire

    Roland C. Wagner

    Lancé à la recherche d'un vinyle rare pressé à quelques exemplaires seulement en 1969, un collectionneur de disques nous fait découvrir, au travers de nombreux témoignages - pas tous dignes de confiance ! -, une Alger différente : une Alger restée française suite au décès du général de Gaulle en 1960, une Alger où l'histoire du rock et l'Histoire tout court ont pris une voie parallèle à la nôtre. Le tout sous le regard bienveillant d'un certain monsieur Albert.
    Rêves de gloire est un roman magistram que Roland C. Wagner a porté en lui pendant plus de vingt ans. Ce chef d'oeuvre, au sens premier du terme, a été justement récompensé par de nombreux prox : Grand Prix de l'Imaginaire 2012, prix européen Utopoales 2011, prix du Lundi 2011 et prix ActusSF de l'uchronie 2011.

    1 autre édition :

  • Un amnésique s'éveille, on le torture pour lui faire avouer ce qu'il ne sait pas, car il n'a plus de mémoire. Nous suivons l'amnésique au cours d'un road trip qui lui permettra peut-être de retrouver son passé.
    Ici, tout est fluctuant, le réel devient faux et le faux devient réel. Chaque élément de l'intrigue est une variation autour de cette réalité : le personnage principal est amnésique, sa perception du monde est donc différente car il n'a plus le système des représentations pour le guider dans ses jugements. Il s'interroge sur les apparences du monde, des gens.
    Qu'est-ce que le beau, le bien ? Comment se fondent nos représentations du monde, de l'autre ?

  • HPL

    Roland C. Wagner

    Et si Lovecraft avait vécu jusqu'à 101 ans ? Dans cette biographie imaginaire il met l'auteur du mythe de Cthulhu face à l'amérique du maccarthysme. Une mise en perspective vertigineuse qui a reçu le prix Rosny Aîné 1997.
    Celui qui bave et qui glougloute : 1890, dans l'Ouest américain. Les derniers rapports des Tuniques bleues affirment que les Indiens, soutenus par des alliés invincibles, refoulent l'armée vers l'est. Kit Carson, le professeur Lévêque et Nat Pinkerton vont devoir chercher la vérité au coeur du Far West et de ses légendes : Calamity Jane, Jesse James, les Dalton.
    Un bijou d'humour qui flirte avec le Steampunk et le Western

  • En montant dans le train de la réalité, vous croiserez des consommateurs de Gloire extatiques, un libraire marseillais qui n'est autre qu'un agent dormant des services secrets soviétiques, une passionaria au bout du chemin, un malade mental, un rockeur pur et dur et beaucoup d'autres... De nombreux autres qui, tous, prétendent être les assassins du Général de Gaulle.

    Le train de la réalité nous présente divers fragments échappés de Rêves de Gloire, le grand oeuvre de Roland C. Wagner. Des textes expérimentaux, émouvants, drôles ou choquants, des textes qui tous interrogent l'Histoire et le rôle de ceux qui la font ou la défont, des textes qui confirment le talent immense de leur auteur et qui ont été couronnés par le prix Bob Morane 2013.

    1 autre édition :

  • Pour la première fois, la réunion de quatre novellas de Roland C. Wagner : "Ce qui n'est pas nommé", "Pax Americana", "Musique de l'énergie" et l'inédite "Pour qui hurlent les sirènes".

    Un peuple qui change son vocabulaire pour changer la réalité. Un complot pour faire rire le monde. Le retour de l'archétype du rock. Et la lutte de l'individu contre l'oppression de l'anonymat.

  • Soit un jeune Océanien, Yeff, étudiant sur la planète Diasphine et qui se découvre un talent pour le "Jeu", cette rencontre mentale entre "Penseurs" qui fait l'objet de tournois interstellaires. Soit une "muse" professionnelle, Clyne, égérie d'un Penseur dont la carrière vient de s'achever brutalement. Soit un étrange animal imprévisible mais convivial, le maedre, qui s'attache tout à trac aux pas de Yeff.
    Trois personnages d'une aventure de trois décennies, opéra de l'espace et roman de suspense, voyage à travers des cultures bigarrées, parmi un bestiaire où l'auteur donne la mesure de son humour. Auteur de plus de cent nouvelles et d'une cinquantaine de romans, dont son chef-d'oeuvre Rêves de Gloire, Roland C. Wagner avait choisi son camp : celui de la concorde et de l'accord cosmique.

    1 autre édition :

  • Un menhir venu des temps immémoriaux, aux pouvoirs secrets, va bientôt déchaîner toute sa force.
    Pour se dresser devant les forces du Mal, un seul homme, l'OEil, musicien qui a roulé sa bosse dans le milieu du rock et de ses « stars ». Le menhir est le Nombril du monde. T ous les quatre-vingt-quinze ans, la pierre dressée se recharge en potentiel mystique pour libérer Satan de sa prison. Une course contre la montre pour sauver le monde est déjà lancée...
    Druides, satanistes, apparitions, magie noire, cérémonies clandestines et rites occultistes...
    C'est à une affaire bien obscure qu'est confrontée Yasmine, l'une des enquêtrices de l'étrange de l'Agence Arckham.

  • Le temps est censé passer moins vite à bord des nefs voyageant à une vitesse proche de celle de la lumière. Pourtant, Kerl n'est plus qu'un vieillard à son retour de la planète Dzêta Bootis, tandis que Sue, demeurée sur Terre, n'a pas pris une ride en cinquante ans.
    Ce paradoxe n'est que le premier d'une longue série d'événements en contradiction avec la théorie de la Rationalité. Qui est le fouinain, cet oracle extraterrestre improbable que l'on dirait tout droit sorti d'un dessin animé ? Pourquoi l'austère Merteuil Filvini poursuit Kerl de son impitoyable vindicte ? Que sont devenus les Programmeurs sauvages qui écumaient les supérettes durant la cruelle Ère néopure ?

    1 autre édition :

  • Mon nom est Temple Sacré de l'Aube Radieuse, mais vous pouvez m'appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m'oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
    Paris, 2063. Un demi-siècle après la « Grande Terreur primitive » qui a bouleversé les fondements de la société (pour le meilleur plutôt que le pire), voici les FUTURS MYSTÈRES DE PARIS.

    Je tire mon feutre vert fluo à Roland C. Wagner et ses « Futurs Mystères de Paris ». À l'image de la vie de leur auteur, ils content un voyage exubérant à travers des mondes fantastiques et pourtant si proches de nous ; l'attitude gavroche s'y mêle à l'émotion la plus généreuse, l'humour au talent de captiver. Il est des vies fécondes d'histoires dont l'esprit ne meurt jamais. En voici un exemple.
    Norman Spinrad Volume I : La balle du néant ' Les ravisseurs quantiques ' L'odyssée de l'espèce ' L'aube incertaine ' Tekrock.
    Volume II : Tøøns ' Babaluma ' Kali Yuga ' Mine de rien Illustrations intérieures de Caza.

  • Mon nom est Temple Sacré de l'Aube Radieuse, mais vous pouvez m'appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m'oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
    Paris, 2063. Un demi-siècle après la « Grande Terreur primitive » qui a bouleversé les fondements de la société (pour le meilleur plutôt que le pire), voici les FUTURS MYSTÈRES DE PARIS.


    Je tire mon feutre vert fluo à Roland C. Wagner et ses « Futurs Mystères de Paris ». À l'image de la vie de leur auteur, ils content un voyage exubérant à travers des mondes fantastiques et pourtant si proches de nous ; l'attitude gavroche s'y mêle à l'émotion la plus généreuse, l'humour au talent de captiver. Il est des vies fécondes d'histoires dont l'esprit ne meurt jamais. En voici un exemple.
    Norman Spinrad Volume I : La balle du néant ' Les ravisseurs quantiques ' L'odyssée de l'espèce ' L'aube incertaine ' Tekrock.
    Volume II : Tøøns ' Babaluma ' Kali Yuga ' Mine de rien Illustrations intérieures de Caza.

  • Il s'appelle le capitaine Lit de Roses. Un nom à coucher dehors, et deux mètres de haut par deux de large au service de la bonne humeur et des étoiles. Sur Klash d'abord, des agents terriens ont mystérieusement disparu, et il règne depuis quelque temps une activité inhabituelle : des artefacts de l'Ancien Peuple ont été découverts, et depuis, espions et aventuriers de tout poil sillonnent la planète. Qui a assassiné les agents ? Pourquoi ? Puis à bord de son vaisseau favori, le Shayol, Lit de Roses est en route pour une deuxième mission : trouver une étoile morte afin de l'examiner. Mais en chemin, il perd les commandes de l'appareil et atterrit sur une autre planète.
    La piste des étoiles n'est jamais de tout repos pour Lit de Roses !

  • "À la suite de l'absorption d'une dose élevée de nicotine produite par M. Viper, M. Talon a accouché prématurément, donnant le jour à cinq mille deux cent seize rejetons." Le boulot était pourtant on ne peut plus simple : effectuer un paiement pour la location d'une planète et repartir tranquillement avec un chargement de biopuces.
    Condamné à payer des dommages et intérêts colossaux, il doit effectuer des missions de plus en plus dangereuses. Comme sauver la sinsé, cette herbe extraordinaire qui ne pousse que sur Nieuw Amsterdam. Heureusement, il peut compter sur l'aide de Ganja, une biopuce expérimentale à la langue un peu trop bien pendue.

    Sous couvert d'un space opera ludique et loufoque, La Sinsé gravite au 21 est un roman libertaire qui au capitalisme effréné préfère la douceur des utopies enfumées.
    Écrivain majeur de la science-fiction française, trop tôt disparu, Roland C. Wagner fut primé à de nombreuses reprises notamment pour ses chefs-d'oeuvre Rêves de Gloire (Grand Prix de l'Imaginaire 2012) et le cycle des Futurs Mystères de Paris.

  • Un ptérodactyle géant arrache la Tour Eiffel, des statues de Mao ravagent Pékin, un Godzilla dévaste le port de Yokohama et des soucoupes volantes auraient procédé à des abductions dans l'Arkansas.

    Une vague d'attentats tout aussi déroutants qu'inexplicables ébranle les symboles de puissance des nations les plus industrialisées. L'Europe est particulièrement touchée par cette nouvelle forme de terrorisme à nulle autre pareille, qui fait usage de forces surnaturelles mais épargne les vies humaines. Pour les États-Unis, la lutte contre les « sorciers du tiers monde » devient presque une mission sacrée, qui justifie même une invasion de la France et d'une partie de l'Europe sous prétexte de « protéger » le Vieux Continent... C'est dans ce contexte que Fric, jeune zonard français fraîchement sorti de prison, doit entamer sa réinsertion...

    Un roman court et impertinent, récompensé par les prix Rosny aîné et Bob Morane en 2004. Toujours engagé du côté du rêve et des opprimés contre les impérialismes et la bigoterie, Roland C. Wagner (1960-2012) a le culot de réinventer la fantasy urbaine en politique-fiction. Un livre choc qui, sous couvert d'un de ces récits déjantés et rock'n'roll dont Roland C. Wagner avait le secret, tend un cruel miroir aux dérives de nos sociétés du troisième millénaire, d'une complète actualité.

    1 autre édition :

  • L'Agence de l'Aube radieuse est florissante au point que Tem embauche temporairement son ami fumeur de zamal, Ramirez. Mais l'évasion d'Odon gâche quelque peu la fête car, si Tem se doit d'aider Trovallec, il craint de se retrouver confronté à Dragon Rouge... Cette enquête conduit Tem pour la première fois dans la psychosphère. En compagnie du sinistre Tête de Crâne, dont il ne sait s'il s'agit d'un archétype ou d'une entité plus étrange encore, il se rend auprès de Hiéronimus Bolgenstein, qui lui fait des révélations d'une importance capitale sur la méta-histoire des Futurs Mystères et la complexe nébuleuse des conspirations et des complots divers et variés qui se déroulent dans l'ombre des technotrans. Le tout est ponctué, en guise d'intermèdes, de commentaires dignes de L'Équipe au sujet du Welltraumball, adaptation du foot à une dimension interplanétaire, entraînant des questionnements et des complexités de règlement autour de la microgravité et du rôle des tournoyeurs, des faucheurs ou des danseurs, de l'intégration au championnat de la colonie martienne, de l'ingestion de produits dopants remarquables, etc. Un régal.

  • Mon nom est Temple Sacré de l'Aube Radieuse, mais vous pouvez m'appeler Tem.
    Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m'oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu. Paris, 2063. Un demi-siècle après la " Grande Terreur primitive " qui a bouleversé les fondements de la société (pour le meilleur plutôt que le pire), voici le premier des FUTURS MYSTÈRES DE PARIS.
    Où l'on enquête sur le meurtre en chambre close d'un physicien.

  • Le cycle de « L'histoire du futur proche » offre la vision de notre monde entré en déliquescence, avant et pendant le changement de réalité imposé par le Psycataclysme, la catastrophe qui débouchera sur le cycle des « Futurs mystères de Paris ». Une science-fiction rock et furieuse, d'une fougue contagieuse.
    Deuxième volume de l'intégrale raisonnée des oeuvres de jeunesse de Roland C. Wagner, réunissant deux romans (dont un inédit), un recueil de nouvelles et des documents.

  • L.G.M.

    Roland C. Wagner

    Il y a de la vie sur Mars. Vous en doutiez ? Pourtant les images transmises par Arès-1 le 18 juin 1967 ne laissent planer aucun doute : les petits hommes verts existent bel et bien ! Et voici que, trente ans plus tard, au beau milieu d'une Guerre Froide plus chaude que jamais, ces derniers se décident enfin à nous envoyer un ambassadeur. Mais à son arrivée, et malgré la surveillance rapprochée d'un agent spécial de la DGSE, Little Green Man disparaît. Fugueoe Un peu. Kidnapping derrière lequel se profile l'ombre du KGB et de la CIA ? Beaucoup. Enigme quantique ? Assurément.

    1 autre édition :

  • Où Tem identifie Pépin de Pomme, un mystérieux amnésique qui l'a embauché pour retrouver son identité et qui s'avère être l'archétype du Rock'n'roll, vaincu pendant la Terreur par l'ennemi aux Yeux-rouges. Où l'on apprend que Gloria s'est reproduite par accident, donnant le jour à Peggy Sue. Où se déroule le procès d'Odon, qu'une mystérieuse brune tente de faire évader. Où l'on rencontre pour la première fois Tête de Crâne qui a vécu en direct la Terreur et ses prémisses. Où l'on rencontre pour la première et la dernière fois les soeurs Parques. Qui se déroule pendant Honoré a disparu, texte où le Rock'n'roll revient à lui, rappelé par le cochon mystique. (Nouvelle parue à la suite de Kali Yuga à L'Atalante, 2003.). Tekrock est le roman le plus complexe de la série, tant du point de vue de l'intrigue policière que de l'inscription dans la métahistoire globale. De plus il est en lien direct avec Mine de rien (la nouveauté), puisqu'on y retrouve - entre autres - Tête de Crâne et "la brune" Pot smokers from outer space raconte les vacances de Ramirez et d'Ordalie à La Réunion. Des vacances un tantinet gâchées car tout le zamal de l'île a disparu. Ils partent dans les montagnes à la recherche de leur plante magique préférée, et assistent au coït insensé d'un peuple extraterrestre possédant plusieurs dizaines de sexes différents.

  • 2064.
    Pour enquêter sur l'identité du père de son ami Ramirez, Temple Sacré de l'Aube Radieuse (appelez-le Terri), le détective au Talent de transparence, quitte la capitale et s'aventure dans la banlieue du Plessis-Robinson. Piégé dans une ville fantôme, assailli par une coalition criminelle d'archétypes et de démons surgis d'une faille qui menace la " réalité consensuelle ", Tem attend le secours de ses amis, dont l'aya Peggy Sue, fille de la libertaire et regrettée Gloria.
    24 heures d'aventures fantastiques sous le regard étrange et bienveillant de la mystérieuse Babaluma.

  • Mon nom est Temple Sacré de l'Aube Radieuse, mais vous pouvez m'appeler Tem.
    Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m'oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu. Entre les deux tours d'une législative, les électeurs se sont désinscrits par milliers dans une circonscription des Hauts-de-Seine. Manipulation ? Prise de conscience collective ? Intervention d'un fascinateur ? À la requête de l'étrange Gorgone Maupaçant (avec une cédille), Tem affronte le mystère des électeurs volatils.

  • Ab Skhy est envoyé par les Porteurs-de-Qualités sur la planète Sanfran, à un demi-siècle de voyage de la Terre, pour enquêter sur les mystérieux Charlatans. Ils semblent à l'origine du bond en avant technologique de nombreuses planètes dépendantes, depuis leur colonisation, des livraisons périodiques de matériel effectuées par la Terre. Traqué, Ab franchit une porte dans l'espace, avec pour compagnons de fortune Sly, un colon terrien
    télépathe et immortel, et le capitaine Ilan S'berro, un vieux loup de mer de Sanfran. Tous trois se retrouvent sur Yenoc, un monde à faible technologie...Pendant ce temps, Cheval fou, le cerveau animal enchâssé dans l'astronef qui a amené Ab sur Sanfran, reçoit d'un de ses congénères un message d'alerte : Nous sommes tous en danger. Les Porteurs-de-Qualités ont décidé de se débarrasser de nous.
    Avec ce roman d'aventures interplanétaires, Roland Wagner fait une pause dans l'écriture des Futurs Mystères de Paris pour un hommage à Jack Vance où se mêlent l'insolite et l'émotion.

  • Cette fois, ce n'est pas sur la piste d'un meurtrier que Tem se lance, mais sur celle d'un roman de science-fiction écrit par son grand-père, qui a été volé dans la bibliothèque d'une fondation. Roman dont il ne tarde pas à découvrir que tous les exemplaires semblent avoir disparu, peut-être volés par une créature qui ressemble de façon troublante à un personnage de dessin animé.?

    La barbe du prophète se passe en même temps que Tøøns.
    Et personne n'est venu éclaircit la guerre du Turkestan - la dernière guerre - et pourquoi elle a fait « flop ». Il y est spécifié que Gloria est morte.
    L'esprit de la Commune, c'est la « dernière blague de Gloria » après sa « mort » à la fin de Tøøns (réapparaît dans Mine de rien).

  • H.P.L. (1890-1991)

    Roland C. Wagner

    • Actusf
    • 1 Février 2007

    Né le 20 août 1890, Howard Phillips Lovecraft n'est pas mort comme on le croit en 1937. Découvrez comment il a vécu jusqu'à 101 ans, côtoyant Philip K. Dick, John W. Campbell ou Robert Heinlein. Découvrez surtout les nouvelles et romans qu'il a écrits jusqu'à la fin de sa vie !

  • Une planète : Océan. Un conflit : Celui qui oppose les colons végétariens aux colons carnivores. Un homme : Quartz B, garde du corps qui a perdu son client, l'ambassadeur de la Terre, et qui va devoir reprendre le flambeau d'une délicate mission. Le problème : Non conformiste, aussi diplomate qu'un catcheur mexicain, Quartz B. saura-t-il apaiser les tensions afin d'éviter que ne dégénère le conflit entre les amateurs de vraieviande et les végétares ?

empty