• Le Baron noir. Où l'on fait la connaissance d'Antoine Lefort, jeune dirigeant des industries Lefort dans une France de 1864 dirigée par un président Bonaparte et des machines à vapeur. Où il est question de plans secrets volés, de justicier en armure, de complots, et de majordome détonnant.
    Ajoutez à cela un attentat à la bombe, la mystérieuse Bel ange dans le rôle de la tueuse sulfureuse, des inventeurs géniaux, des aérostats, un maître espion, et vous obtenez un concentré d'aventures steampunk propulsé par un héros qui a, heureusement, plus d'un vérin dans son moteur !
    Cette intégrale est constituée de 2 novellas et d'un roman, hommage aux romans feuilletons du XIXe.

  • Evariste

    Olivier Gechter

    La vie n'est pas simple pour le jeune Évariste Cosson, qui vient juste de fonder à La Défense sa start-up, cabinet d'ingénierie en occultisme industriel et commercial. Pas simple parce qu'il démarre et qu'il a bien du mal à joindre les deux bouts, pas simple parce qu'il souffre d'un défaut chronique de confiance en lui et parce qu'il est en butte aux railleries des start-up voisines. Mais il a les dents longues et la volonté farouche de réussir. Aussi, lorsqu'on lui demande de jouer les chasseurs de têtes et de recruter des individus pourvus d'aptitudes paranormales, il se lance à corps perdu dans une aventure qui lui réservera bien des surprises.
    Un polar fantastique, qui nous entraîne dans un monde inquiétant, plein d'humour et de cynisme sur notre existence et la vie parisienne.

  • La boîte de Schrödinger

    Olivier Gechter

    • Voy'el
    • 12 Janvier 2013

    A travers une vingtaines de nouvelles (dont certaines ont été primées), Olivier Gechter nous plonge dans une série d'aventures fantastiques. Sa " Boîte " n'est pas sans rappeler celle de notre petit écran à travers lequel les récits de la Quatrième Dimension nous faisaient trembler. Si vous aimez les nouvelles étranges et inquiétantes, déroutantes et passionnantes, venez donc tirer par la queue ce chat de Schrödinger qui peut parfois nous rendre fous.

  • Paris 1864. La vieille Seconde République est toujours dirigée par le Président Bonaparte.
    La France domine l'industrie dans tous les domaines : depuis le début du siècle, ses dirigeables sillonnent les cieux, ses transports ferroviaires véhiculent les marchandises de ses usines et de ses colonies dans toute l'Europe.
    Antoine Lefort, jeune magnat des transports et fabriquant d'armes, est un des artisans de cette puissance. Lorsqu'un de ses plans ultra-secrets est volé au nez et à la barbe des autorités, il décide de tendre un piège à ces espions, à la solde d'une puissance étrangère.
    L'aide d'Albert le majordome, du jeune Clément Ader et surtout celle du Baron Noir, un mystérieux justicier en armure, ne sera pas de trop.

  • Quiconque a vécu en célibataire se souvient avec horreur des plaques électriques bon marché et des casseroles en aluminium dans lesquelles on tentait de faire cuire une sorte de colle alimentaire composée principalement de pâtes trop cuites.
    Pour éviter ce cauchemar à d'autres victimes de la malbouffe, un ancien cancre (le chef Frank Arif) et un rescapé du scorbut étudiant (l'auteur Olivier Gechter) présentent ensemble des recettes par niveau de difficulté, des astuces de survie et des bons conseils pour devenir un pro des fourneaux.

  • « Au fil des pages de ce guide, tu apprendras à faire la différence entre un steak à point et une sandale usagée. (...) Et peut-être découvriras-tu la joie qu'on éprouve en partageant ce qu'on a préparé soi-même. » Olivier Gechter, romancier, novelliste, raconte avoir échappé au scorbut étudiant le jour où il a appris à cuisiner. Frank Arif, chef et restaurateur à Paris, adore partager ses connaissances. Ensemble, ils s'adressent aux néophytes, dans un style fleuri... et malgré tout très pédagogue.

  • AVERTISSEMENT : cette anthologie peut contenir des textes aux éléments trop salés, trop gras, trop sucrés pouvant entraîner une addiction certaine à la lecture.

    Vingt ans ont passé depuis que Philippe Heurtel a eu cette idée de génie : créer un fanzine SFFF dédié à la cuisine, les plaisirs du palais, la gastronomie... bref, la bouffe sous toutes ses formes. Un vrai fanzine, fait à la maison, drôle, grinçant, innovant, parfois foutraque - et terriblement addictif.
    Après dix ans et près de trente numéros, le fanzine a été mis au frais quelques années jusqu'à ce que les marmitons Vincent Corlaix et Olivier Gechter décident de recréer une brigade spéciale Anniversaire. Et parce qu'en littérature comme en cuisine, la présentation est cruciale pour apprécier, c'est Maître Caza qui s'est chargé des illustrations.

empty