• Un rĂ©cit tendre et sincère sur le parcours d'une adoption.

    Janvier 1996, Marie et Armand reçoivent un courrier qui va bouleverser leur vie ! Yuan Yang, petite fille de 6 mois vient en effet de leur être « attribuée » par les autorités chinoises. Cette nouvelle, après des années d'essais infructueux pour avoir un enfant, est l'aboutissement d'un vrai parcours du combattant : procédures administratives, enquête sociale, de police, de bonne moeurs, profil psychologique... Une fois leur dossier d'adoption accepté et après de longs mois d'attente, le couple est enfin autorisé à partir à la rencontre de ce bébé tant espéré dans son pays d'origine. En même temps que leur fille, ils découvrent alors une culture et un pays multi-millénaire qui commence à peine à s'ouvrir au monde.
    Marie Jaffredo livre un récit autobiographique tendre et sincère sur le parcours d'adoption. Ponctué de ses doutes, de ses angoisses, mais également de rires et d'émotions, son histoire nous offre dans le même temps un portrait de la Chine au milieu des années 1990.

  • Romance passionnĂ©e et passionnante.

    1868. Au musée du Louvre, Berthe et Edma Morisot, peintres en devenir, rencontrent le sulfureux Édouard Manet. Impressionnées par son charisme et sa vision de l'art, elles tombent immédiatement sous le charme. Lui-même n'est pas insensible à l'intelligence et à la beauté à la fois ardente et mélancolique de Berthe, qu'il prend très vite pour modèle. En le fréquentant, celle qui va devenir la première femme impressionniste découvre la personnalité complexe et irrésistiblement attirante du peintre. Véritables alter ego, Édouard et Berthe ne cesseront de s'influencer mutuellement. Alors que Paris change de visage, leur complicité va peu à peu donner naissance à des sentiments plus forts...

    À travers un dialogue épistolaire entre Berthe Morisot et sa soeur, Michaël Le Galli et Marie Jaffredo nous font redécouvrir la vie et l'oeuvre de ce chef de file de l'impressionnisme, ami de Baudelaire et de Zola. Actuellement exposé au musée d'Orsay, Le Balcon d'Édouard Manet fut à l'origine de leur histoire.

  • Automne 1936. Un soir, alors que et la brume vient de tomber sur le Mont-Saint-Michel, la petite Lucie est tĂ©moin d'un meurtre ! TerrorisĂ©e, la fillette a un geste de recul qui trahit sa prĂ©sence et, aussitĂ´t, se retrouve prise en chasse par le meurtrier. Dès l'aube, tous les habitants se mettent Ă  fouiller la baie et le Mont Ă  la recherche de Lucie, portĂ©e disparue, mais c'est le corps sans vie de la bonne du curĂ© qui est retrouvĂ© ! La panique est d'autant plus grande que depuis quelques jours, un mystĂ©rieux inconnu hante le site. Dans une atmosphère Ă©touffante, tout le monde en vient Ă  se mĂ©fier de tout le monde. Et pour couronner le tout, les gendarmes de Pontorson, la commune de la baie, sont retenus ailleurs...Dans le cadre de leur partenariat, les Ă©ditions GlĂ©nat et les Ă©ditions du Patrimoine s'aventurent en bande dessinĂ©e sur le cĂ©lĂ©brissime Mont-Saint-Michel, huis clos idĂ©al pour un polar digne des meilleurs romans d'Agatha Christie !

  • Paris, mai 1869. Constance Desprez arrive de province Ă  la gare Saint-Lazare. DĂ©contenancĂ©e par la foule et l'agitation de la capitale, elle parvient Ă  surmonter ses craintes, portĂ©e par un seul objectif : retrouver son fils, placĂ© dès sa naissance dans un orphelinat. Pour l'aider dans sa quĂŞte, elle s'appuie sur Darius, gavroche espiègle, et sa parfaite connaissance du « Paris populaire », et AndrĂ© Gill, cĂ©lèbre caricaturiste au journal L'Éclipse qui lui ouvre les portes du « Paris mondain ». Les trois protagonistes sont en scène, le drame peut se jouer, nul n'en sortira indemne.
    Michaël Le Galli et Marie Jaffredo se sont inspirés d'oeuvres picturales et photographiques de l'époque pour nous offrir le décor plus vrai que nature des Damnés de Paris. Le Paris fascinant de la fin du XIXe siècle et des grands travaux d'Haussmann ; le Paris des impressionnistes et des écrivains, dont Émile Zola sert de référence à cette histoire ; le Paris des débuts de la photographie avec Nadar. Mais aussi un Paris au bord du gouffre, précédant de peu les événements de la Commune, la guerre et le déclin du Second Empire.

  • Eyglière, midi de la France, XIIe siècle. Depuis qu'elle a Ă©tĂ© dĂ©pĂŞchĂ©e pour diriger la construction d'une abbaye, Margot Saint-BenoĂ®t est victime de songes oĂą elle voit des meurtres rituels qui ont lieu sur le chantier. Les ouvriers apeurĂ©s finissent par dĂ©serter les lieux, mais avec l'arrivĂ©e de nouveaux maçons et de Tegwen, un ami de Margot, le chantier de l'abbaye reprend avec ardeur. Cependant, la maĂ®tre-bâtisseuse ne peut trouver la tranquillitĂ© sans connaĂ®tre la vĂ©ritĂ©. Une nuit, elle parvient Ă  convaincre Tegwen de retourner avec elle dans la grotte sous l'abbaye... Ils y dĂ©couvriront bien des secrets unissant les Liges de Bormanus et l'Ă©missaire qu'ils retrouvent la nuit dans les bois. Reste Ă  savoir si Margot et ses proches sortiront indemnes des Ă©vènements dramatiques qui se prĂ©parent.Voici la fin de ce thriller mĂ©diĂ©val dans la veine des romans de Ken Follet, portĂ© par le scĂ©nario passionnant de Michael Le Galli et le dessin de Marie Jaffredo, dont les pages en couleurs directes sont Ă  couper le souffle.

  • Avec ce deuxième et dernier tome des DĂ©mons de Marie, les Ă©vĂ©nements se prĂ©cipitent...
    Le corps du Père Anselme disparaît mystérieusement. Théo est retrouvé crucifié. Les aliénés recherchent le professeur Mesmer pour le tuer. Marie, Paul et François vont tenter d'aider le fameux aliéniste à fuir l'île avant qu'il ne soit trop tard... Malheureusement, tous ne ressortiront pas indemne de cette tragique expérience !

empty