• Par notre appartenance à l'appareil de production, par notre consommation mais aussi par certaines de nos attentes, nous sommes inscrits pleinement dans l'ordonnancement d'un monde qui nous entraîne vers des catastrophes, alors que ce monde ne nous satisfait pas, individuellement comme collectivement. Malgré cela, rien actuellement ne semble devoir ébranler profondément cet ordonnancement. Le célèbre There is no alternative thatchérien domine l'esprit de nos dirigeants, mais aussi celui de beaucoup de nos concitoyens.
    Ce livre propose de récuser ce renoncement et d'envisager quelles seraient les alternatives que nous pourrions choisir pour ne pas subir l'ordre du monde tel que nous le vivons au quotidien. L'auteur en a retenu quatorze - dans les domaines écologiques, économiques, moraux, politiques ou existentiels - qui pourraient changer cet ordre mortifère actuel.
    C'est sur le plan politique et démocratique que les sociétés néolibérales suscitent le plus grand rejet. En effet, il n'est jamais question dans les échéances électorales de choix de société à proprement parler, parce que les principes du néolibéralisme sont inscrits dans le marbre et ne sont pas sujets à débats. Toute parole dissidente sur ce plan est immédiatement discréditée par la référence aux régimes totalitaires communistes du passé ou comme étant de nature liberticide. Pourtant l'histoire ne s'est pas achevée avec la fin du communisme. Certes, le consumérisme s'est laissé libre cours, sous l'influence notamment du numérique et d'internet. Et dans la continuité des décennies précédentes, le dumping économique et écologique est devenu la règle d'or du capitalisme à l'âge de la mondialisation.
    Mais de nombreuses alternatives sont également apparues, dans le reflux du messianisme révolutionnaire. Avec la prise de conscience universelle du réchauffement climatique, de l'effondrement de la biodiversité et de l'épuisement des ressources, de nouvelles manières de penser l'économie, le rapport au temps, l'alimentation s'imposent peu à peu à la conscience du plus grand nombre. Dans ce livre, l'auteur présente ces alternatives qui ouvrent un espoir dans un monde qui s'approche du chaos et de l'effondrement. À l'opposé des passions tristes, elles peuvent s'avérer enthousiasmantes.

  • « C´est en tant que morts en sursis que nous existons désormais. » Infatigable pourfendeur de la bombe atomique, Günther Anders (1902-1992) qui préférait au titre de philosophe celui de « semeur de panique », a fait des catastrophes de son siècle le point de départ de ses réflexions. Il a analysé le décalage périlleux, provoqué par la société industrielle, entre nos compétences techniques et nos facultés d´imagination. Alors que la technique rend infinie notre capacité de nuisance, notre aptitude à appréhender les conséquences de nos actes s´amoindrit ostensiblement. En soulignant le caractère visionnaire de son oeuvre, Florent Bussy nous rappelle que la peur est un instrument de lucidité et d´adaptation au présent face à l´imminence de catastrophes planétaires.

  • Depuis les années 1930 jusqu'à nos jours, la société de consommation et son mythe de l'abondance se sont imposés partout dans le monde. À travers trois symboles de ce phénomène - les parcs d'attractions, les centres commerciaux et les sites de commerce en ligne -, Florent Bussy analyse la déconnexion entre multiplication exponentielle des marchandises et limites des ressources de la planète, entre offre et besoins, jouissance et satiété. Alors que le monde est au bord du naufrage écologique, cette folie consumériste rappelle la cécité de l'orchestre qui continuait à jouer alors que le Titanic s'apprêtait à sombrer.

  • Bien avant d'autres, William Morris, auteur des Nouvelles de nulle part (1890), est parti en guerre contre la civilisation moderne et le capitalisme, sources d'inégalités, d'anéantissement de la noblesse et de la créativité du travail artisanal, de la beauté des objets du quotidien, des milieux urbains et de la nature. Morris incrimine la culture de l'« ersatz », la production au moindre coût, qui est au coeur du capitalisme machiniste dès le XIXe siècle. Une vie sans beauté et sans créativité, dit-il, est une vie d'esclave. La majorité des ouvriers dans les usines y sont condamnés. Morris annonçait en outre le gaspillage provoqué par des productions de mauvaise qualité et le renouvellement constant et artificiel des besoins.
    William Morris a lutté toute sa vie contre cette civilisation inégalitaire et sans âme. D'abord du point de vue pratique, par son entreprise de fabrication d'objets utiles, solides et esthétiques - la William Morris and Co -, où il excellait lui-même dans la création de papiers peints, et qui fut à l'origine de l'Art nouveau. Ensuite comme conférencier de la Socialist League, en s'efforçant de gagner la « bataille culturelle » et de convaincre les ouvriers de lutter contre le capitalisme. Il apparaît comme un véritable précurseur de la décroissance, de la relocalisation de l'économie et de l'autonomie dans le travail. Son oeuvre montre, plusieurs décennies avant l'apparition de la société de consommation et la prise de conscience écologique, les impasses dans lesquelles nous sommes entraînés par le capitalisme... et les moyens d'en sortir.

  • La collection Plura-Litté propose un accompagnement pédagogique et des outils clé en main pour lire et comprendre la littérature au cycle 3. L'approche est axée sur la compréhension fine des oeuvres et une mise en réseau autour d'un thème, avec des croisements interdisciplinaires.

    Dans chaque ouvrage, deux parcours sont proposés, qui peuvent être menés séparément ou successivement puisqu'ils proposent des textes et des niveaux de difficulté différents.

    Points forts :
    Un guidage pédagogique clé en main qui permet un enseignement explicite et fin des oeuvres étudiées (lever les implicites, comprendre les pensées des personnages...).
    Une étude littéraire de textes intégraux du patrimoine et de littérature jeunesse contemporaine.
    Des séquences interdisciplinaires en arts plastiques, éducation musicale, géographie, EMC, des activités qui favorisent l'interprétation et la mise en réseau, au service de la compréhension du texte.

    Des ressources numériques complètes : tous les documents à imprimer et/ou à vidéoprojeter (les fiches activités et leurs corrigés ; des photographies, textes, dessins ou tableaux ; des liens vers des oeuvres musicales ou des vidéos...).

    Mon quartier quelle aventure ! propose deux parcours évoquant la vie de quartier et la place de l'individu dans son lieu de vie et son rapport aux autres.
    Oeuvres étudiées dans le parcours A : album : Frigo vide, de Gaëtan Dorémus (Seuil jeunesse), bande dessinée : Ludo, tranches de quartier, de Bailly, Mathis, Lapierre (Dupuis) oeuvres étudiées dans le parcours B : roman : Une incroyable histoire, de William Irish (Syros) ;

  • Cet ouvrage est le second d'une nouvelle collection : Plura-Litté propose un accompagnement pédagogique et des outils clé en main pour lire et comprendre la littérature au cycle 3.
    L'approche est axée sur la compréhension fine des oeuvres et une mise en réseau autour d'un thème, avec des croisements interdisciplinaires.
    Dans chaque ouvrage, deux parcours sont proposés, qui peuvent être menés séparément ou successivement puisqu'ils proposent des textes et des niveaux de difficulté différents.
    Points forts :
    Un guidage pédagogique clé en main qui permet un enseignement explicite et fin des oeuvres étudiées (lever les implicites, comprendre les pensées des personnages...).
    Une étude littéraire de textes intégraux du patrimoine et de littérature jeunesse contemporaine.
    Des séquences interdisciplinaires en arts plastiques, éducation musicale, géographie, EMC, des activités qui favorisent l'interprétation et la mise en réseau, au service de la compréhension du texte.
    Braver l'interdit propose deux parcours permettant d'étudier des ouvrages dans lesquels les enfants vont affronter leurs peurs et s'affirmer en osant aller au-delà de ce qui est permis :
    Oeuvres étudiées dans le parcours A : conte musical : Pierre et le loup, de Sergeï Prokofiev, bande dessinée : Pierre et le loup, de Miguelanxo Prado (Casterman), récit illustré : Little Lou, de Jean Claverie (Folio Cadet, Gallimard).
    Oeuvres étudiées dans le parcours B : roman : Sauf que, d'Anne Vantal (Actes Sud junior).

    Des ressources numériques complètes : tous les documents à imprimer et/ou à vidéoprojeter (les fiches activités et leurs corrigés ; des photographies, textes, dessins ou tableaux ; des liens vers des oeuvres musicales ou des vidéos...).

    NOUVEAU: dorénavant, le contenu du CD-Rom vous est également proposé en téléchargement. Pour en profiter, il vous suffira de vous rendre sur le site Internet dédié, muni(e) de votre clé d'activation personnelle (toutes ces indications sont données dans votre ouvrage).

  • Le syndrome de l'X-Fragile est un syndrome génétique responsable de déficience intellectuelle et de troubles cognitifs importants. Ce syndrome représente la première cause de déficience intellectuelle héréditaire et la seconde cause de déficience après la Trisomie 21. Les enfants et adultes porteurs de ce syndrome présentent des particularités cognitives, sociales et comportementales (mémoire, attention, traitement de l'information...) qu'il est important de connaitre pour pouvoir les aider dans leurs apprentissages scolaires et dans leur vie au quotidien. Après avoir expliqué la nature du syndrome et de sa transmission génétique, l'auteur s'attache à présenter les spécificités cognitives et comportementales les plus communément rencontrées. Une troisième partie de l'ouvrage constitue un guide pour gérer au mieux les aménagements pédagogiques et les accompagnements spécifiques nécessaires. Cet ouvrage s'adresse non seulement aux parents, mais également à tous les professionnels prenant en charge des enfants ou des adultes porteurs du syndrome de l'X-Fragile.

  • Comment le totalitarisme se distingue-t-il d'autres régimes marqués par la violence politique, tels les régimes despotiques, tyranniques ou autoritaires ? Existe-t-il une logique propre, ou des fondements propres, au totalitarisme ? Le totalitarisme est un événement inscrit dans l'histoire, par conséquent, son analyse relève le plus souvent d'études historiques ou politologiques, négligeant toutefois les principes qui l'animent. Tel n'est pas le cas de Florent Bussy qui propose - au moyen de la philosophie politique - une définition rigoureuse du phénomène totalitaire, permettant de montrer à la fois sa spécificité et son ancrage dans la modernité. Plus encore, si le totalitarisme est une pathologie de la démocratie, comme le conclut l'auteur, son analyse est aussi une interrogation à rebours sur les principes démocratiques.
    Avec des textes de Hannah Arendt et de George Orwell.

  • - L'espérance de vie des personnes présentant une déficience intellectuelle (plus d'un million de personnes en France) augmente considérablement depuis plusieurs décennies.
    - Et comme pour tout un chacun, le vieillissement s'accompagne chez ces personnes de pathologies somatiques et cognitives.
    - En particulier, la prévalence de la démence dans la déficience intellectuelle est nettement supérieure à celle observée dans la population générale, notamment dans certaines pathologies comme la trisomie 21.
    - Il est donc important de tenter de prévenir cette démence, et pour cela la stimulation cérébrale quotidienne est importante ; dès le plus jeune âge.
    - Ce guide permettra aux parents et aux professionnels de mieux comprendre et prévenir le risque de démence chez les personnes présentant une déficience intellectuelle.
    - Ce guide propose de nombreux conseils et exercices d'entraînement cognitif pour prévenir la démence. Ces exercices pourront être proposés en séance individuelle ou bien en groupe, à la maison ou en foyer .
    - Des suggestions sont proposées pour accompagner les personnes déficientes intellectuelles présentant une démence.

    À qui s'adresse ce livre ?
    - Aux parents d'un enfant ou d'un adulte présentant une déficience intellectuelle.
    - Aux professionnels des établissements de vie (ESMS), à la recherche de conseils et d'exercices pour prévenir et accompagner les personnes présentant une déficience intellectuelle vieillissante.

  • Cet ouvrage initie une nouvelle collection : Plura-Litté propose un accompagnement pédagogique et des outils clé en main pour lire et comprendre la littérature au cycle 3.
    L'approche est axée sur la compréhension fine des oeuvres et une mise en réseau autour d'un thème, avec des croisements interdisciplinaires.
    Dans "Les contes dans tous leurs états", deux parcours sont proposés, qui peuvent être menés séparément ou successivement puisqu'ils proposent des textes et des niveaux de difficulté différents.
    Ces parcours sont en lien avec les grandes entrées définies par les programmes :
    « La morale en questions » ;
    « Se confronter au merveilleux, à l'étrange ».

    Oeuvres étudiées dans le parcours A deux contes patrimoniaux, Le Petit Chaperon rouge et Blanche-Neige ; le recueil de nouvelles Un conte peut en cacher un autre de Roald Dahl ;
    L'album Boucle d'or et les trois ours d'Olivier Douzou ; la bande dessinée Boucle d'or et les sept ours nains d'émile Bravo.

    Oeuvres étudiées dans le parcours B un conte patrimonial, La Belle et la Bête ; l'adaptation théâtrale qu'en fait Bruno Castan : Belle des eaux.

    Points forts :
    Un guidage pédagogique clé en main qui permet un enseignement explicite et fin des oeuvres étudiées (lever les implicites, comprendre les pensées des personnages...).
    Une étude littéraire de textes intégraux du patrimoine et de littérature jeunesse contemporaine.
    Des séquences interdisciplinaires en arts plastiques, éducation musicale, géographie, EMC, des activités qui favorisent l'interprétation et la mise en réseau, au service de la compréhension du texte.
    Des ressources numériques complètes : tous les documents à imprimer et/ou à vidéoprojeter (les fiches activités et leurs corrigés ; des photographies, textes, dessins ou tableaux ; des liens vers des oeuvres musicales ou des vidéos...).

    NOUVEAU : dorénavant, le contenu du CD-Rom vous est également proposé en téléchargement. Pour en profiter, il vous suffira de vous rendre sur le site Internet dédié, muni(e) de votre clé d'activation personnelle (toutes ces indications sont données dans votre ouvrage).

    ************************************* Configurations requises :
    PC : Windows 7, 8, 10.
    Mac : IOS 10.6, 10.7, 10.8, 10.9, 10.10, 10.11, 10.12, 10.13, 10.14.
    Linux : Ubuntu 16.04 - 64 bits.
    Acrobat Reader.
    Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari, Opera toutes versions.
    Flash Player 11.
    ************************************

  • Le pont

    Florent Bussy

    Gênes, Italie, 14 août 2018, un pont autoroutier s'écroule, entraînant dans sa chute des dizaines d'automobiles et faisant 43 morts, traumatisant une ville et choquant toute l'Italie et l'Europe. Comment cela at-il pu arriver ? L'auteur donne une existence aux acteurs de cette catastrophe qui doit être inscrite au registre de la tragédie antique.

    Quelques années seulement séparent la construction du pont de Gênes (1967) du célèbre film Main basse sur la ville (Francesco Rosi, 1961) qui pose la question des responsabilités des acteurs politiques et économiques de l'époque. Pouvait-on prévoir l'effondrement du pont cinquante ans plus tard ? Y aura-t-il un après-Gênes ? S'agit-il d'un effondrement qui en annonce d'autres ?

  • Parallèlement aux mémoires à long terme, il existe des systèmes de mémoire qui ne servent à retenir les informations que pendant un laps de temps relativement court. On appelle cela la mémoire à court terme ou plus habituellement la Mémoire de Travail (MDT).

  • Ce titre énigmatique cache un roman satirique, la chronique scandaleuse du règne de louis xiv.
    L'époque éclate de jeunesse et de sensualité. l'auteur (1618-1693), cousin de mme de sévigné, âgé de quarante-deux ans, gentilhomme, guerrier, homme de cour, d'esprit, de goût, est aussi un écrivain de grand talent. le roman présente, sous des pseudonymes, les principaux personnages de la cour dans leurs aventures amoureuses.
    "sous le règne de théodate la guerre, qui durait depuis vingt ans, n'empêchait point qu'on ne fit quelquefois l'amour.
    Mais comme la cour était remplie de vieux cavaliers insensibles ou de jeunes gens nés dans le bruit des armes, et que ce métier avait rendus brutaux, cela avait fait la plupart des dames un peu moins modestes qu'autrefois, et voyant qu'elles eussent langui dans l'oisiveté, si elles n'eussent fait les avances ; ou du moins si elles avaient été cruelles, il y en avait beaucoup de pitoyables et quelques-unes d'effrontées.
    ".

  • Les élections présidentielles de 2017 ont connu une fois de plus la victoire du « vote utile ». Depuis au moins 2002, ce vote domine largement les élections nationales. En réalité, le vote utile contribue à la domination sans partage du libéralisme, qui ne satisfait pas l'électorat et crée amertume et désillusion. Il convient donc de conduire la critique générale de la manière souterraine par laquelle s'est imposé un vote qui n'est pas conforme à ce qu'on peut espérer de la démocratie. C'est sur cette dernière qu'il faudra faire porter ensuite notre réflexion pour mettre en évidence les conditions possibles d'un renouveau démocratique, qui soit capable de répondre au désarroi et au désinvestissement politique des populations. Il en va en effet de l'avenir de notre société, qui est secouée par des crises multiples (économique, migratoire, écologique, etc.), dont celle de la politique n'est pas la moindre, à une époque où le fascisme renaît en Europe, en réponse à la violence sociale des réformes libérales, véritables destructions des protections collectives. Tout n'est pas perdu, parce qu'il existe en France comme ailleurs une aspiration démocratique forte, c'est-à-dire la volonté d'être acteur de son histoire et d'échapper au destin tracé d'avance que nous promettent les libéraux - la concurrence effrénée, les inégalités galopantes, la misère de masse au nom d'une conception dévoyée de la modernité et de la liberté.

  • Au regard de l'histoire agitée du « Vieux continent », le projet de construction européenne était une utopie. Elle a accouché d'un succès et a contribué à faire de l'Union européenne un des endroits les plus prospères au monde. Depuis une dizaine d'années cependant, l'édifice européen est ébranlé par une série de crises (économiques, financières, de la migration, politiques, ...) alors qu'il doit, dans le même temps, trouver sa place dans un monde en plein bouleversement géopolitique. Les tensions internes qui la traversent aujourd'hui mettent au jour une réalité longtemps impensée : la désintégration européenne pourrait se produire. Le pire n'est pas inévitable. À condition que les Européens s'attellent, avec conviction, à poursuivre et perfectionner leur projet commun inachevé.
    />

  • Paris, années 1990. Cassis mène une enfance comme une autre, faite de rires, de fantaisie, de disputes avec son frère Matteo et de peurs. Elle grandit au sein d'une famille aimante, soudée, éduquée, généreuse... Une famille idéale ? Pourtant, derrière les apparences figées, les joies conventionnelles, semblent planer une ombre, des fantômes, à l'image de ces migraines qui assaillent Cassis. Lorsque l'année de ses douze ans, Cassis est confrontée, seule, au secret qui sclérose cette famille, c'est non seulement sa vie mais tout l'équilibre de la famille qui vacille, jusqu'à l'implosion.
    On suit ensuite l'évolution de la famille Lauper sur vingt ans, à travers le regard de Cassis et les questions qui la hantent. Où et comment s'arrête l'enfance ? Quel rôle jouent, dans nos vies d'adultes, nos souvenirs de jeunesse, reconstitutions un peu floues, mensongères parfois ? Comment grandir quand on est nostalgique d'un temps qui n'a pas été, d'une famille qu'on aurait rêvée, fantasmée ? Qui aurait pu exister, en théorie.
    Récit de la fin du vingtième siècle comme de l'enfance, En théorie tout va bien peint avec fantaisie et mélancolie l'entrée dans l'âge adulte et célèbre, malgré tout, la puissance des liens familiaux et de l'amour, qui donnent la force de sortir du silence.

  • Comment réaliser un effet doré ? Comment colorier pour obtenir la texture de la peau ? Comment réussir des cheveux ?

    20 tutos en pas à pas pour acquérir les techniques de base pour réussir tous vos coloriages. Vous pourrez ensuite vous entraîner à reproduire les effets sur des illustrations originales créées pour le livre.


  • En 1665, lorsqu'elle fut diffusée dans l'entourage royal,
    l'Histoire amoureuse des Gaules fit scandale : le bruit se
    répandit que le comte de Bussy-Rabutin y tournait en
    ridicule certaines personnalités de la cour. Le verdict ne
    se fit pas attendre : le comte fut emprisonné à la
    Bastille, où il resta treize mois... Il est vrai que ce petit
    roman satirique dépeint sans complaisance les frasques
    des grands de ce monde : on y apprendra les badinages
    et les intrigues de la comtesse d'Olonne, de Mme de
    Sévigné - la cousine de l'auteur - ou encore du prince de
    Condé en personne. Mais, au-delà de cette peinture
    subtile des moeurs de son temps, Bussy offre un récit
    plein de sel qui, plus de trois siècles plus tard, continue de
    séduire par l'ironique finesse et la pureté de sa prose.


  • Interrogeons-nous sur ce qui nous fait : la vie, la nature, la société, la réalité, le passé et tentons de devenir maîtres de notre destin pour que le XXI e siècle soit celui de l'avènement d'Homo ecologicus.
    Dans ce livre, l'auteur interroge ce qui nous fait : la vie, la nature, la société, la réalité, le passé. Et montre que les crises majeures qui nous menacent trouvent leur source dans les fantasmes qui nous dominent. Notre tâche est de nous penser nous-mêmes et de devenir les maîtres de notre destin. Le XXI e siècle peut-il être celui de l'avènement d'Homo ecologicus ? Quelles en sont les conditions et les obstacles ? Dans l'Antiquité, les Grecs parlaient d'hubris (démesure) pour condamner les aspirations à échapper aux limites de la condition humaine.
    L'homme devait, tout en ayant les dieux pour modèles, accepter sa condition imparfaite de mortel. Au contraire, la modernité postule que la nature se réduit à une matière première, dont la science doit permettre connaissance et la technique la maîtrise.
    Avec le libéralisme, la société doit relier de manière contractuelle des individus autonomes, sauf à empiéter sur leurs libertés. Les modernes que nous sommes sont animés par la croyance et l'espérance que rien n'est fixe et que notre action et notre puissance n'ont pas de limites. Pourtant, nous ne nous faisons pas nous-mêmes. La réalité dans laquelle nous vivons nous conditionne et nous limite, sans que cela implique la soumission à un ordre naturel et social immuable.
    Solitude et toute-puissance relèvent du fantasme, alors que le désir de liberté est ce qui nous caractérise de la manière la plus profonde et constitue un acquis majeur de la modernité. Quelles en sont les conditions et quels en sont les obstacles ? Dans une langue très accessible, cette philosophie de l'homme à l'époque de la crise écologique tente de présenter des pistes pour une réconciliation de l'humanité avec elle-même.

  • Pensé par des enseignants rompus aux exigences des concours à partir des interrogations formulées par leurs propres étudiants, cet ouvrage est un outil précieux pour vous préparer à l'épreuve redoutable de la composition au Capes d'espagnol.
    Il réunit quatre études détaillées rédigées par des spécialistes reconnus de chacun des artistes et centrées sur les quatre notions et thèmes du concours. Ce livre propose ainsi des modèles de réflexion richement référencés et clairement structurés, qui se révèleront très fructueux lorsque, le jour J, ce sera à vous de produire votre propre argumentation...
    Ce manuel vous permettra d'organiser avec efficacité votre travail et vos révisions, et de mettre ainsi toutes les chances de votre côté pour franchir en toute confiance l'épreuve d'admissibilité.
    />
    Une préparation complète pour maîtriser les thèmes du concours et connaître en profondeur les quatre oeuvres :
    Francisco de Goya - Los Desastres de la guerra, España, 1810-1815.
    Pablo Larraín - No, Chile, 2012.
    Ana María Matute - Paraíso inhabitado, España, 2008.
    César Vallejo - Poemas humanos, Perú, 1931-1937.

empty