• Au début du XXe siècle, Adèle Blanc-Sec, femme moderne au grand coeur et au caractère bien trempé, voyage dans des contrées lointaines, réveille des momies, tient tête à ses ennemis et traque un monstre votant ! Cette aventurière intrépide nous emmène avec elle dans un périple qui ne manque ni de rythme ni de suspense. Ce récit permettra aux élèves d'appréhender t'analyse d'un nouveau type de texte de façon plaisante et ludique. Le portrait des personnages, te dialogue et la narration gagneront à être étudiés dans la perspective de ce script cinématographique à rebondissements. Dans ce volume enrichi de dessins, ta mise en regard avec ta bande dessinée de Tardi prolongera ta lecture par t'analyse de l'image, favorisant l'étude des genres et de l'adaptation cinématographique d'une oeuvre littéraire.

  • Dans un futur proche, des militaires français sont envoyés dans l'Est africain, en plein désert. Leur mission: protéger le chantier de reconstruction d'un pont. Les soldats montent un camp face à une inquiétante ville en ruine et une pénible attente commence, sous un soleil de plomb. Elle est soudain rompue par un mystérieux sniper, visiblement décidé à abattre un soldat par jour.

  • Lovely rita

    Benjamin Legrand

    Quand on est un jeune BCBG qui vend des téléfilms à Cannes, faut pas jouer avec le Minitel rose ! Quand on est un petit retraité possédé par le démon du jeu, faut pas souhaiter la mort de sa femme ! Quand on est un marginal en fin de parcours, faut pas voler les requins de la Côte d'Azur ! Heureusement, Sainte Rita est la patronne des causes désespérées...

  • Philippe Druillet

    Benjamin Legrand

    Panorama des cinquante années de carrière de P. Druillet, artiste emblématique du 9e art. Après la présentation de chacune de ses bandes dessinées avec ses influences et ses motivations, ses dessins et peintures sont passés en revue. Un entretien dévoile son rapport à l'art, sa carrière, ses goûts et ses passions. Tirage limité à 150 exemplaires signés et numérotés.

  • Une succession de flashes embrassant les multiples dimensions du temps et de l'espace pour tracer le cheminement d'une malédiction ; des chapitres montés comme les perles d'un collier, ces perles que l'on voit, ensemble ou séparément, passer de main en main, déclenchant un chassé-croisé de catastrophes...

  • Dimitri part pour la Côte d'Azur, mais ce n'est pas pour se dorer la pilule : il est tueur à gages.
    Il compte remplir son contrat rapidement et revenir incognito. Mais dès son arrivée à la gare de Nice, rien ne se passe comme prévu. A la consigne, une zonarde se saisit du sac contenant l'arme de sa mission et saute dans un train en partance. Il lui faut à tout prix le récupérer. Les surprises ne font que commencer.

  • Fin 1998.
    Antonio, un chasseur de trésors, est arrivé au bout de sa quête : en Australie, le voici enfin en possession d'un mystérieux moulin à prières qu'il recherche depuis des années. Des morts ont déjà jalonné son parcours. Et ce n'est pas fini... Début du XXIIe siècle. La Nef Numéro Un, transportant 1 500 passagers - scientifiques, représentants de l'Eglise unifiée et pionniers divers -, est en passe d'atteindre Bêta X, où doit être fondée la première colonie terrienne " éloignée ".
    Des morts on déjà gâté le voyage. Et ce n'est pas fini... Qu'est-ce que trament ces étranges figurent qui apparaissent au premier et aux seconds, jetant le chaos dans leur existence ? Qu'est-ce qui lie le sort d'Antonio et celui des colons du monde qu'ils ont baptisé Avril ? Mais leur destin leur appartient-il vraiment ?

  • A la fin de ce XXIe siècle marqué par l'injustice économique, le fanatisme et la violence, s'ouvre l'espoir d'une Renaissance.
    Les nouvelles forces politiques mondiales réunissant scientifiques et religieux sous la bannière d'une Nouvelle Ethique de l'Etre ont entamé le nettoyage de la vaste poubelle qu'est devenue la Terre.
    Pour cela elles ont créé le corps des Dumpmen, spationautes-pompiers-éboueurs chargés de transporter et de stocker sur la Lune tout ce que nous avons engendré comme poisons, armes, virus et déchets divers.
    Mais la période de paix vers laquelle se dirige l'espèce humaine n'est pas du goût de tout le monde, et les manoeuvres d'une mystérieuse puissance vont donner naissance à une entité monstrueuse, une force destructrice issue du mélange de toutes les horreurs enfouies dans le sol lunaire.
    Pour l'élite des Dumpmen, qu'ont rejoints deux prêtres enquêteurs et une jeune télépathe, le cauchemar commence...

  • Un jour, la bombe a fini par éclater. Et toute la Terre s'est brutalement retrouvée plongée dans un éternel hiver gelé, hostile à toute forme de vie. Toute ? Pas tout à fait. Miraculeusement, une toute petite portion d'humanité a trouvé refuge in extremis dans un train révolutionnaire, le Transperceneige, mu par une fantastique machine à mouvement perpétuel que les miraculés de la catastrophe ont vite surnommé Sainte Loco. Mais à bord du convoi, désormais dépositaire de l'ultime échantillon de l'espèce humaine sur cette planète morte, il a vite fallu apprendre à survivre. Et les hommes, comme de bien entendu, n'ont rien eu de plus pressé que d'y reproduire les bons vieux mécanismes de la stratification sociale, de l'oppression politique et du mensonge religieux.
    Bande dessinée majeure des années 80 créée par Jean-Marc Rochette et Jacques Lob, reprise à la fin des années 90 pour deux volumes supplémentaires par Benjamin Legrand après le décès de son scénariste, la trilogie du Transperceneige reparait en un volume unique à l'occasion de son adaptation au cinéma (Snowpiercer, sur les écrans dès la fin de l'été) par le plus célèbre des cinéastes coréens, Bong Joon-ho. La redécouverte de l'une des meilleures sagas de science-fiction qu'ait produite la bande dessinée française : trente ans après sa création, Le Transperceneige n'a rien perdu de sa puissance et de sa singulière modernité.

    Cette intégrale rassemble les trois tomes originaux du Transperceneige à savoir : Le Transperceneige (1984, réédition sous le titre L'Echappée en 1999), L'Arpenteur (1999), La Traversée (2000).

  • Malte, mai 1565.

    Les chevaliers chrétiens de l'ordre des Hospitaliers, aussi nommé la Religion, se préparent à l'invasion de l'île par Soliman le Magnifique et ses 45000 "lions de l'Islam". À un contre cinq, le combat semble perdu d'avance et le siège qui se prépare s'annonce d'une violence inouïe. Pour parer à la faiblesse de ses troupes, le grand maître La Valette décide de convoquer Mattias Tannhauser. Ancien janissaire du sultan, devenu trafiquant d'armes et d'opium, il connaît parfaitement les deux camps. Indifférent aux intérêts de l'ordre, il ne s'engage dans le conflit que pour venir en aide à la comtesse Carla de la Penautier, signant leur aller simple pour l'enfer...

    Survivrez-vous au plus grand siège de l'Histoire ?

    Un récit épique en quatre volumes, adapté du best-seller de Tim Willocks.

  • Arrivés à Malte sur le dernier bateau à forcer le blocus, Tannhauser, Carla, Bors et Amparo sont désormais pris au piège. La grande armada de Soliman s'est déployée sur l'île et les premiers combats font rage. Repliés dans leurs places fortes, les chevaliers de l'Ordre, en sous-nombre défendent pied à pied chacun de leurs avant-postes, comme le Fort St-Elme. Il leur faut tenir, le plus longtemps possible, sous les assauts répétés, sous les pluies de feux, et tenter malgré tout de contenir la rage de l'ennemi.

    Au coeur de l'enfer Mattias redouble de ruse et de vaillance pour mener à bien l'ensemble de ses missions : infiltrer le front turc, combattre aux côtés de Bors, mais surtout retrouver le fils de Carla et planifier leur évasion.

  • Près de vingt ans après la publication du premier tome du Tribut chez Casterman et la parution d'un tome 2 en épisodes dans feu la revue (À suivre), les éditions Cornélius présentent aujourd'hui l'intégrale de l'oeuvre de Jean-Marc Rochette et Benjamin Legrand.

    Pour cette nouvelle édition, minutieusement travaillée à partir des originaux et remise en couleur par nos soins, Rochette et Legrand se sont replongés dans l'uni- vers glaçant du Tribut, afin de clore la série. Ils livrent spécialement pour cette intégrale un épilogue de 16 pages qui vient conclure une histoire interrompue brutalement par l'éditeur de l'époque, laissant les fans dans l'expectative et la frustration. Benjamin Legrand a repris les pistes envisagées pour le tome 3 et les a synthétisées pour un dénouement parfait.

    Cette plongée dans un univers de science-fiction où une guerre de civilisations fait rage, une troupe de soldats et de scientifiques débarque sur une planète hos- tile, dans l'espoir d'y trouver une source d'énergie miraculeuse. Ce sujet, exploré ici 20 ans avant Avatar (et de manière bien plus originale), prend une dimension mystique et tragiquement prémonitoire. Cette bande dessinée haletante, qui fait se rejoindre classicisme et expérimentation, est restée pour tous ceux qui l'ont lue une référence de SF française, un livre culte.

  • Imaginée sur mesure par son vieux complice Benjamin Legrand (Tueur de Cafards), une aventure uchronique dans les anénes 1930 revue à la mode Steampunk.
    Dans une France de 1941 endormie au XIXè siècle (ni électricité ni pétrole, les plus grands savants mondiaux disparaissent mystérieusement. Une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques qui eux-aussi se sont volatilisés sans explication.
    Aventures, Mystères, Humour... et Vapeur !
    Le tout dans le style inimitable de Tardi : un véritable régal, qui rappelle Le Démon des glaces ou Adèle Blanc-Sec.
    Toutes les recherches de personnages et de décors, les story-boards, les ambiances dessinées par Tardi pour la production du film sont rassemblés et commentés par le scénariste, Benjamin Legrand.
    Des dizaines de dessins totalement inédits de Tardi !

  • Ce volume inédit se compose de quatre récits, dont trois de format court. Tous ont pour cadre la « ville des villes » qui donne son titre au recueil.

    Le premier, It’s so hard..., est aussi le plus ancien. Co-signée par Tardi et Dominique Grange, cette histoire noire de quatre pages met en scène le destin pathétique d’un sosie de John Lennon. Elle était initialement parue dans le hors-série qu’avait fait paraître feu le magazine (À Suivre) juste après l’assassinat de l’ex-Beatles, en 1980. Le second récit, Manhattan, est encore plus sombre; huit pages de déveine et de dérive en noir majeur, pour se souvenir que Tardi sait faire vibrer comme personne nihilisme et ultra-moderne solitude. La troisième histoire, Le meurtrier de Hung, est également un récit en huit planches, réalisé par Tardi en collaboration avec Dominique Grange. Une étrange histoire de violence et de vengeance, avec en toile de fond le Vietnam, l’émigration et la solitude...

    Enfin, le dernier volet du recueil est aussi le plus copieux, puisqu’il s’agit d’une nouvelle édition de Tueur de cafards, initialement publié en 1984. Encore une histoire très noire : cinquante et quelques planches interprétées par Tardi avec un brio inouï, sur un magnifique scénario de Benjamin Legrand. L’occasion de se souvenir que peu d’auteurs de bande dessinée ont mis New York en scène avec un tel talent.
    i

  • Jon raconte sa vie, en voix off. Petit garçon, il était curieux et aventurier. Il perd ses parents lors d'un attentat, on le retrouve à l'âge d'homme comme arpenteur, une espèce de sur-soldat envoyé en mission dehors par moins de 85 degrés.

  • Adèle Blanc-sec semble s'attirer perpétuellement des ennuis, voire la haine (souvent inexplicable... et d'ailleurs inexpliquée) de ses contemporains. Bien que surveillée par la police, elle échappe aux poursuites grâce aux révélations qu'elle pourrait livrer sur des affaires ayant été étouffées. Elle est perpétuellement la proie de savants plus ou moins fous et mégalomanes, de policiers idiots ou violents.
    Il faut dire qu'elle fait preuve d'une perpétuelle curiosité, ne résistant jamais à un rendez-vous même (ou surtout) bizarre. Sa simple présence semble provoquer l'apparition de monstres venus de la préhistoire, de sectes ayant traversé l'histoire et, d'une manière générale, de personnages illustrant la bêtise humaine.

  • Le second train roule toujours sur la terre glacée. Un dramatique sabotage le coupe en deux. Un message, un signal indéchiffrable, semble provenir de l'autre coté de l'océan. Ce qu'il reste du Transperceneige va devoir quitter son circuit éternel pour entamer un long voyage sur la surface de la mer gelée. A l'intérieur du train, rien ne va plus. La mort et la panique rôdent dans les couloirs. Mais qu'y a-t-il au bout de cette traversée ?

  • La religion T.3 ; Ludovico Nouv.

empty