Belfond

  • Septembre 1797. À Paris, des meurtres d´une atrocité sans nom touchent les maîtresses d´hommes politiques influents. Frappée par des visions d´une extrême violence, la Sibylle Marie-Adélaïde Lenormand décide d´enquêter sur ces mises à mort qui ressemblent à s´y méprendre à celles décrites dans les textes de Sade...


    Septembre 1797 : Bonaparte vole de victoire en victoire en Italie. À Paris, c´est le Directoire, gouverné par Barras, le « roi des pourris ». Néanmoins, les royalistes sont en passe de prendre la majorité aux deux assemblées et, sur cinq directeurs, deux sont franchement royalistes et s´opposent à toutes les décisions de leurs collègues. D´où un grand nombre d´intrigues et de complots, que Joseph Fouché, agent spécial au service de Barras, va faire en sorte de démêler.
    Car une série de meurtres d´une barbarie absolue touche les maîtresses d´hommes politiques influents... Frappée par des visions d´une extrême sauvagerie, Marie-Adélaïde Lenormand décide d´enquêter sur ces meurtres qui lui évoquent irrésistiblement ceux décrits dans les romans d´un auteur publié sous le manteau : Donatien Alphonse François de Sade.
    Sade, justement, vit dans le dénuement, sans cesse poursuivi par ses créanciers. Contacté par une association de gens de lettres aux motifs pour le moins étranges, il reçoit pour mission d´écrire une pièce musicale dans la lignée deJustine ou les infortunes de la vertu, roman interdit à cause de son obscénité. Dénué de scrupules il va s´exécuter, mettant en marche une monstrueuse et mortelle machination...

  • L'Algérie des années 1800. Le combat d'une femme juive pour sauversa famille. Un roman historique passionnant sur fond d'émeutes, depogroms et d'enjeux politiques.Juin 1805. L'Algérie, alors sous domination turque, est frappée par une terrible famine. Nephtali Bunsnach, grand fournisseur de blé accusé d'affamer le pays en vendant tout le blé à la France, est assassiné par un soldat turc. Le pogrom est aussitôt décrété par les populations hostiles. Une cinquantaine de juifs sont assassinés et quelque trois cents familles juives s'empressent de quitter le pays.Âgée alors de dix ans, Aziza, la petite-fille de Nephtali, n'est pas épargnée par la violence qui l'entoure, mais échappe de peu à la mort grâce à l'aide de sa vieille servante. Émeutes, viols, scènes de massacre, ostracisme envers sa famille, décapitation de son frère : au fil des années, ces événements vont rendre Aziza superstitieuse et l'amener à penser qu'une malédiction pèse sur son entourage. Une malédiction, selon elle, qui pourrait bien être causée par une créance du dey d'Alger datant de la campagne d'Égypte de 1797, mais jamais payée par les Français.Pour protéger les siens, Aziza cherchera coûte que coûte à connaître la vérité sur cette obscure histoire politico-financière. Au grès de ses rencontres, souvent dangereuses, avec les représentants des autorités, elle découvrira un monde qu'elle ne soupçonnait pas?

empty