Policier & Thriller

  • «- Roulez à trente à l'heure, ordonna l'homme d'une voix tendue, anxieuse. Je vous indiquerai le chemin. Quand nous serons arrivés, il faudra descendre de voiture et courir jusqu'au mur. Le projecteur sera braqué sur l'endroit où vous devez passer ; tenez-vous immobiles dans le rayon lumineux. Dès que le faisceau sera déplacé, commencez à grimper. Vous aurez quatre-vingt-dix secondes. Vous monterez le premier, dit-il à Leamas, et puis ce sera au tour de la fille.» Roman de la guerre froide et de la trahison, roman du cynisme et de la raison d'État, prix Somerset Maugham, best-seller mondial adapté au cinéma avec Richard Burton, L'espion qui venait du froid est un chef-d'oeuvre absolu qui a révolutionné le roman d'espionnage.

  • Tessa Quayle, jeune et belle avocate anglaise, a été sauvagement assassinée dans le nord du Kenya. Un électrochoc pour Justin, son époux, qui sort alors de sa vie confortable de diplomate et jardinier amateur pour sillonner le monde à la recherche de la vérité. Il découvre que Tessa était sur le point de révéler les pratiques criminelles d'un puissant groupe pharmaceutique...

    Traduit de l'anglais par Mimi et Isabelle Perrin.

    1 autre édition :

  • Stella Rode, femme d'un professeur de Carne, une prestigieuse école privée pour jeunes gens de l'élite britannique, a été assassinée.
    Quelques jours auparavant, elle avait envoyé une lettre dans laquelle elle disait craindre pour sa vie et accusait son mari... Retiré de l'Intelligence Service, George Smiley, à la demande de l'une de ses amies, se rend à Carne pour aider la police. Le milieu enseignant est un petit milieu où tous se connaissent, se jalousent, s'espionnent... Difficile de s'y faire accepter. Pourtant les langues se délient peu à peu jusqu'à faire jaillir une vérité qui est bien loin des convenances.

  • Samuel Fennan a été retrouvé mort, une lettre de suicide près de lui. Ce membre du Foreign Office avait été accusé de travailler pour les communistes, mais il était sorti blanchi de l'enquête dont il avait fait l'objet. George Smiley, venu présenter ses condoléances à sa veuve, décroche par hasard le téléphone qui sonne et intercepte un appel pour Fennan. Or, quand on appartient aux services secrets britanniques, le hasard n'existe pas.

  • 'The British spy thriller at its unputdownable best' Observer ________________________________ Nat, a veteran of Britain's Secret Intelligence Service, thinks his years as an agent runner are over. But MI6 have other plans. To tackle the growing threat from Moscow Centre, Nat is put in charge of The Haven, a defunct substation of London General with a rag-tag band of spies. His weekly badminton session with the young, introspective, Brexit-hating Ed, offers respite from the new job. But it is Ed, of all unlikely people, who will take Nat down the path of political anger that will ensnare them all. _______________________________ 'A rich, beautifully written book studded with surprises. Narrative is a black art, and Le Carre is its grandmaster' Spectator 'Blisteringly contemporary' Economist 'Subtle, wry and seamless, it's an utter joy, from first page to last' Daily Mail 'A very classy entertainment about political ideals and deception . . . laced with fury at the senseless vandalism of Brexit and of Trump' Guardian 'A fine piece of storytelling' Times

  • Les gens de Smiley

    John Le Carré

    Poussé à enquêter et à résoudre une affaire qu'il aurait pourtant dû étouffer, smiley se retrouve face à son ennemi de toujours karla.
    Mais l'issue du combat entre les deux espions est encore incertaine. pour vaincre, smiley va devoir employer des méthodes qui vont à l'encontre de ses principes, celles-là mêmes qu'employait son adversaire...
    On retrouve ici les ingrédients familiers aux lecteurs de le carré : la tension qui vous dessèche la bouche, le perpétuel sens du paradoxe. et, surtout dans ce troisième volet de la " trilogie de karla ", ce sens de l'humour, cette humanité, cette compassion pour ce que le carré appelle la " condition ambiguë de l'agent secret ", pour ces gens de smiley, ces soutiers de l'espionnage, ces défenseurs acharnés de causes éternellement perdues.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • Un pur espion

    John Le Carré

    En pleine guerre froide, Sa très Gracieuse Majesté panique : Magnus Pym demeure introuvable. Le redoutable espion britannique serait donc un traître, un agent double ou un insensé ? Profondément marqué par la personnalité de son père, Rick, un escroc de haute volée, Magnus a décidé de se pencher sur son passé et d'affronter son plus terrible adversaire : lui-même.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • La maison Russie

    John Le Carré

    A moscou, pendant la perestroika, un manuscrit est confié à un agent qui doit le remettre à un éditeur anglais.
    L'auteur de l'ouvrage est un physicien russe, apparemment prêt à livrer d'importantes informations. les services secrets britanniques et américains réagissent vite et obligent barley scott blair, l'éditeur anglais, à travailler pour eux. sa mission : retrouver l'auteur et découvrir ses intentions cachées. mais blair tombe amoureux de katia, l'intermédiaire qui devait lui permettre de contacter le scientifique, et tout se complique...
    Les temps changent, les héros aussi. témoin éclairé de la nouvelle donne géopolitique dans les rapports est - ouest, john le carré nous livre ici un magnifique roman d '(anti-) espionnage qui fustige les conservatismes de tous crins.

    1 autre édition :

  • Bruno Salvador, alias Salvo, est le fils d'un missionnaire irlandais et d'une villageoise congolaise. Devenu un éminent interprète, il est envoyé en mission sur une île perdue où une conférence secrète doit décider de l'avenir du Congo. Témoin involontaire des cyniques machinations organisées pour piller l'Afrique, il s'engage dans une lutte dangereuse et effrénée pour sauver le Congo.

    1 autre édition :

  • Mai 1967. La vie politique semble paisible à Bonn, cette « petite ville en Allemagne » que rien ne prédestinait à devenir capitale et encore moins un enjeu mondial de la Guerre froide. Pourtant l'émoi s'empare de l'ambassade de Grande-Bretagne suite à la disparition d'un de leurs collègues et de dossiers ultra confidentiels.
    À l'heure où leur pays négocie son entrée dans le Marché commun, les Allemands ne doivent pas savoir. À aucun prix.
    Quels secrets cherche-t-on tant à dissimuler ? C'est ce que Turner, l'homme chargé de l'affaire, découvre au terme d'une enquête mouvementée où l'odieux passé nazi refait surface dans une Allemagne qui s'acharne à oublier.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • A LEGACY OF SPIES

    John Le Carré

    Chosen as a Book of the Year in The Times Literary Supplement , the Evening Standard , the Daily Telegraph , the Guardian , The Times 'A brilliant novel of deception, love and trust to join his supreme cannon' Evening Standard 'Vintage le Carre. Immensely clever, breathtaking. Really, not since The Spy Who Came in from the Cold has le Carre exercised his gift as a storyteller so powerfully and to such thrilling effect' John Banville, Guardian Peter Guillam, former disciple of George Smiley in the British Secret Service, has long retired to Brittany when a letter arrives, summoning him to London. The reason? Cold War ghosts have come back to haunt him. Intelligence operations that were once the toast of the Service are to be dissected by a generation with no memory of the Berlin Wall. Somebody must pay for innocent blood spilt in the name of the greater good . . . ' Utterly engrossing and perfectly pitched. There is only one le Carre. Eloquent, subtle, sublimely paced' Daily Mail ' Splendid , fast-paced, riveting' Andrew Marr, Sunday Times 'Remarkable. Vintage John le Carre . It gives the reader, at long last, pieces of a jigsaw puzzle that have been missing for 54 years. Like wine, le Carre's writing has got richer with age. Don't wait for the paperback ' The Times 'Perhaps the most significant novelist of the second half of the 20th century in Britain. He's in the first rank' Ian McEwan 'One of those writers who will be read a century from now' Robert Harris

  • L'anglais Edward « Ted » Mundy est guide touristique au château de Linderhof, en Bavière. Il y mène une vie tranquille avec sa compagne turque lorsque resurgit de son passé Sasha, perdu de vue depuis douze ans.
    Commence alors un long flash-back retraçant le parcours de Ted : depuis sa naissance dans l'HindûKûsh le jour de l'indépendance du Pakistan jusqu'à son arrivée à Berlin, en pleine période d'activisme révolutionnaire, où il rencontre Sasha. Cet Allemand de l'Est l'entraîne dans des actions commando, ce qui lui vaut arrestation, passage à tabac et expulsion du pays. Après s'être cherché une vocation de littérateur, il est embauché par le British Council, épouse une militante au Parti travailliste. Chaperon d'une troupe de jeunes acteurs anglais en Europe de l'Est, il voit son destin croiser à nouveau celui de Sasha qui fournit des renseignements aux Services secrets anglais, tout en faisant croire à ses supérieurs de la Stasi qu'il recrute Ted pour leur camp. La chute du Mur de Berlin marquera la fin de cette longue et fructueuse opération d'agent double.
    Quand les deux « amis indéfectibles » se retrouvent, après la fin de la Guerre du Golfe, Sasha enjoint Ted de rencontrer son richissime mentor, Dimitri, qui envisage de fonder une « contre-université » pour libérer le savoir universel de l'emprise des multinationales américaines. Séduit par ce noble projet mais néanmoins soupçonneux, Mundy s'en ouvre à un ancien contact de la C.I.A. Mais les temps ont changé, les vieux soldats de la Guerre froide ont fait allégeance aux nouveaux bailleurs de fonds d'une Amérique plus impérialiste que jamais...

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • En 1971, au Royaume de sa Majesté, tandis que la décolonisation fait rage, le souffle de libération des années soixante est suivi d'une certaine agitation sociale. C'est dans ce contexte que Cassidy entreprend de s'inventer
    une généalogie. Mais alors qu'il visite un manoir à Haverdown, en vue d'en « faire » la demeure de ses ancêtres, il y trouve un couple de squatters, artistes et bohêmes, qui se sont eux aussi inventé une enfance :
    Shamus, homme-orchestre sans tabous ni principes, écrivain à succès qui se fait passer pour mort, et Helen, l'éternel féminin, qu'il entrevoit nue. Cassidy oublie alors sa réussite professionnelle, son fils à Eton, son épouse pieuse et pudibonde, pour emboîter le pas aux deux énergumènes. De Londres à Paris, en passant par tous les pubs du Somerset, le champagne coule à flots, les dialogues hilarants et imbibés, les insultes aux bonnes moeurs et les prophéties fulgurantes s'enchaînent. Et Shamus en tient la chronique insolente.
    Une chronique qui sera d'ailleurs publiée, bien plus tard, sous le titre de « Trois pour la Route », en hommage à Stanley Donen lorsque tout le monde sera rentré tant bien que mal dans le rang.
    Un amant naïf et sentimental est un météore singulier dans le parcours de John le Carré qui invente ici une machine à remonter le temps, une parabole sur l'amour et son contraire. Un roman surprenant qui nous laisse la nostalgie d'une insouciance et d'une folie perdues que Shamus, le bouffon et l'escroc, s'emploie à pointer du doigt.

    1 autre édition :

  • Penguin presents the audiobook edition of Agent Running in the Field by John le Carr e. Set in London in 2018, Agent Running in the Field follows a twenty-six year old solitary figure who, in a desperate attempt to resist the political turbulence swirling around him, makes connections that will take him down a very dangerous path. In his plot and characterisation le Carre is as thrilling as ever and in the way he writes about our times he proves himself, once again, to be the greatest chronicler of our age. ________________________________ 'No other writer has charted - pitilessly for politicians but thrillingly for readers - the public and secret histories of his times' Guardian 'John le Carre is as recognisable a writer as Dickens or Austen' Financial Times 'No writer has ever been better at turning the act of two people talking politely to each other across a desk into a blood sport' Telegraph

  • Barley Blair is not a Service man: he is a small-time publisher, a self-destructive soul. But it was Barley who, one drunken night at a dacha in Peredelkino during the Moscow Book Fair, was befriended by a high-ranking Soviet scientist who could be the greatest asset to the West since perestroika began, and made a promise.

    1 autre édition :

  • The Cold War is over and Ned has been demoted to the training academy. He asks his old mentor, George Smiley, to address his passing-out class. There are no laundered reminiscences; Smiley speaks the truth - perhaps the last the students will ever hear.

    4 Autres éditions :

  • West Germany, a simmering cauldron of radical protests, has produced a new danger to Britain: Karfeld, menacing leader of the opposition. At the same time Leo Harting, a Second Secretary in the British Embassy, has gone missing - along with more than forty Confidential embassy files.

  • Our game

    John Le Carré

    3 Autres éditions :

  • When the Department - faded since the war and busy only with bureaucratic battles - hears rumour of a missile base near the West German border, it seems like the perfect opportunity to regain some political standing in the Intelligence market place. The Cold War is at its height and the Department is dying for a piece of the action.

  • Stella Rode has twice disturbed the ancient cloisters of Carne School. George Smiley, who has his own connection with the school, is asked by an old Service friend to investigate. As Smiley probes further beneath Carne's respectable veneer, he uncovers far more than a simple crime of passion.

empty