Pierregord

  • Il ne fallait pas. Non. Définitivement, il ne fallait pas. Cacher à Roch, le plus valeureux des guerriers de la Cité d'Almenarc'h, le Grand Gardien, la disparition de son fils. Le tromper, le voler, usurper son trône passent encore, mais lui prendre son fils ? Jamais !
    Mais sur quels chemins les vents du Nord poussent notre homme ? Et qui est ce trouble Cataxak ? Ce fourbe... Ce manipulateur ! Lui qui a l'oreille d'un Roi, sait-il que dans les ombres de cette Cité millénaire, se tapit une force qui dépasse les Hommes. Et les Dieux !
    Plongez dans l'univers fantastique des Kerns de l'Oubli, créé par Feldrik Rivat et marchez dans les pas de ses héros, suivez le fil de ses intrigues... venez-vous perdre dans ses labyrinthes sans fin.
    Préparez-vous à une immersion totale...

  • Un enfant sauvage de l'île d'oléron, une fille pauvre de biarritz qui vend du poisson dans les rues, le fils d'un paysan affamé d'andalousie : ces trois destinées vont se rencontrer sur des bateaux corsaires, dans les îles caraïbes, celle de la tortue en particulier.
    En plein coeur du xvile siècle. michel cosem mêle aventures souvent violentes aux descriptions et à la vie des îles, des pirates et de ceux qui vivent de leurs exploits. océan et bateaux servent de fantastiques décors à une époque revisitée avec sensibilité et originalité. embarquez-vous dès maintenant pour vivre les étonnantes, les incroyables aventures de ces trois jeunes gens au pays des pirates et des corsaires.
    Une atmosphère décrite avec talent par un écrivain d'aujourd'hui, reconnu et apprécié.

  • La traque

    Jean-Paul Raymond

    Ils se dénomment eux-mêmes les Êtres Humains, " Les Saa'm'gaas ". Ils vivent sur les flancs de la vallée où coule le Tahani depuis que la mémoire est mémoire. Ils existent depuis que le plus grand des Géants, Éntah à la trompe épaisse, leur a appris l'art du Rêve. Et le Rêve a créé le monde. Mais Éntah le mammouth a quitté la terre des Êtres Humains. Il y a des générations que plus personne ne le côtoie. Les Saa'm'gaas cultivent dans leurs récits le souvenir du Géant qui dispense encore protection, force et énergie. Cependant le Rêve, le souvenir d'Éntah s'affaiblit, l'harmonie disparait. Le Chaos menace. Dans la vallée du Tahani la mort rôde. Avant de partir à la recherche du Géant disparu, les Êtres Humains doivent éliminer le tueur de Mah la très ancienne, et rétablir l'harmonie. Aidés par l'" autre peuple de chasseurs ", quelques hommes se lancent à la poursuite de l'invisible meurtrier.

  • Captivant, tel est le qualificatif qui exprime le mieux le ressenti que l'on a au sortir de ce roman. L'auteur nous transporte dans une période du Moyen Âge où l'idéal chevaleresque subsiste encore, mais est confronté à de dures réalités que sont ces guerres de religion et plus encore leur corollaire : la peste noire. L'essentiel de cet épisode haletant et mouvementé fait revivre sur son
    éperon rocheux la vieille forteresse de Commarque entre Dordogne et Vézère. Ainsi le décor est planté, les espaces de vie ainsi que ceux prévus pour la défense sont habités, animés. Comme un tableau, les âmes enfouies en ces lieux, ces fantômes surgis du passé, se redressent et reprennent vie avec une grande vraisemblance. La sauvagerie de certains personnages avec leurs exactions les plus viles, rendue avec un grand réalisme, met en relief la noblesse et la délicatesse des sentiments des hommes et des femmes de toute condition. Le héros est constamment conduit, parfois écartelé, par l'amour, le devoir de sa charge et la quête d'un idéal concrétisé par la recherche d'un trésor mythique. L'entrecroisement de ces pulsions nous est donné par une belle expression de l'amour faite de retenue et de sensualité, d'un apprentissage délicat dans la conduite des hommes et de l'organisation d'une place forte, enfin, d'une étonnante démonstration dans la résolution d'une énigme qui puise ses sources aux confins des légendes et des mythes qui continuent toujours à envoûter nos contemporains en mal de repères.

  • Juin 1490. Christine Fritz a avoué son hérésie, mais la question demeure: est-elle sincère ou a-t-elle cédé aux pressions du tribunal inquisitorialoe En tout état de cause, son sort est scellé: son juge, Ulrich Bichwiller, a achevé sa tâche et livre la coupable aux autorités laïques.
    Perdant peu à peu ses repères, la famille Fritz se désagrège, chacun suivant son propre destin, parfois tragique, parfois porteur d'espoir. Que va faire Émeline qui a trouvé refuge dans l'ombre des chevaliers teutoniquesoe Qu'adviendra-t-il de Pétronille et de son fiancé Marquart Hesseroe Thibault reviendra-t-il de son pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle?
    Une épidémie de peste met Guebwiller en quarantaine, avec son cortège de médisances et de cruautés; comme souvent au Moyen Âge, on tente de conjurer les peurs et les rancoeurs en désignant des boucs émissaires: la sorcière, le juif, le lépreux deviennent alors des cibles désignées.
    Ulrich Bichwiller, hanté par le procès, est aux prises avec sa conscience; il cherche sa vérité de Strasbourg à Cologne, en quête d'un signe divin qui sans cesse se dérobe. Tenaillé entre les idées nouvelles et la tradition de l'Église, comment réagira-t-il devant les "plaies de Dieu" qui baignent son époqueoe Saura-t-il se mettre au service des autres, au mépris des honneurs et du pouvoiroe Ces personnages en quête de vérité animent le troisième et dernier volume des "Dilemmes de l'Inquisiteur", qui se ferme sur un dénouement inattendu, qui dévoile bien des mystères.

  • « Alors ce sera la guerre. » Ainsi en a décidé d'un geste Fabius Maximus, envoyé de Rome, devant le sénat de Carthage, qui a refusé de châtier Hannibal pour avoir réduit en cendres la cité ibérique de Sagonte.
    Mais le jeune général carthaginois n'a pas attendu cette déclaration pour planifier l'invasion de l'Italie.
    Depuis Carthagène, Hannibal se lance à l'assaut de Rome à la tête de 70 000 mercenaires et de 27 éléphants, multipliant les exploits devenus légendaires, tels la traversée du Rhône et le passage des Alpes.
    Et, à peine entré dans la plaine du Pô, il commence d'enchaîner d'écrasantes victoires sur ses adversaires, qui disposent pourtant de forces bien supérieures aux siennes.
    Rome n'a-t-elle pas sous-estimé le génie militaire d'Hannibal, dont l'entreprise s'avère d'une modernité bien en avance sur les conceptions guerrières de son temps ?

  • Bertrand Brachet de Born parcourt l'Europe médiévale, pen dant près de vingt ans. De l'Aquitaine à l'Alsace, du siège de l'Ordre de Sainte-Marie des Teutoniques en Prusse orientale, à Marienbourg, de La Rochelle à la forteresse de Largoët jusqu'à la bataille de Maupertuis, près de Poitiers, aux côtés du roi Jean. De la Tour de Londres, à Paris, Provins et Avignon où il apprend avec consternation que sa soeur et son épouse sont accusées d'hérésie et de sorcellerie par le terrifiant tribunal de l'Inquisition de Carcassonne. Le châtiment suprême, le feu purificateur les attend, s'il ne parvient pas à les sauver des flammes du bûcher dressé à Toulouse... Chevauchées, trahisons, félonies, manipulations, testaments apocryphes, chausse-trappes, embuscades, combats aux côtés de Bertrand du Guesclin... Jusqu'à une scène inoubliable dans la salle capitulaire des anciens chevaliers templiers, à Commarque. L'apothéose finale de cette superbe tétralogie historique où sont révélés les dramatiques conflits et connivences pour la maîtrise du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel.

  • Le héros de ce thriller médiéval, Bertrand Brachet de Born, premier écuyer du baron de Beynac, est soudainement accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis. Il s'ensuit alors une série d'aventures, de combats, de crimes épouvantables, de jugement de Dieu, de tempête et de chasse aux trésors temporels et spirituels. Le fil conducteur de ce roman picaresque est la quête de l'amour et des beaux yeux de la gente damoiselle Isabeau de Guirande.
    Les aventures de ce jeune écuyer, un peu Don Quichotte, un peu Perceval,
    épris d'idéal et prêt à dévorer la vie à belles dents, plongent le lecteur dans la violence, la passion d'une époque où l'homme pensait avec son instinct, sa sensibilité, sa sensualité, voire son animalité, bien plus qu'avec son intellect.

  • La Mort enfin est bannie du monde des hommes et tous sont libres d'échafauder des projets d'éternité, de profiter du temps qui leur est désormais donné à l'infini. Car un héros, un simple soldat revenu de la septième croisade et établi dans la région de Fontfroide, gardienne de la foi chrétienne, a réussi l'impensable, accompli l'impossible : enfermer la Mort dans son sac. Mais qui donc a le pouvoir de rendre possible un tel prodige ? Qui, sinon Satan, l'obscure crainte médiévale que l'on croit présente dans les moindres choses du quotidien, peut avoir les moyens de générer une telle hérésie et de perdre le monde ? À moins que ce ne soit le souvenir des Cathares présents jusque dans l'eau et la pierre du pays d'Oc... Dans ce conte initiatique - dont les acteurs principaux ne sont pas forcément ceux que l'on croit-on perd plus que l'amour, plus même que la vie. On perd la Mort. Et la face du monde s'en trouve changée.

  • Novembre 1489. Les dominicains de Guebwiller accueillent dans leurs murs le prieur provincial de Teutonie Jacques Sprenger, célèbre théoricien et praticien de l'inquisition. Venu spécialement de Cologne, il confie au conventuel Ulrich Bichwiller la mission de confondre Christine Fritz, une des six filles de l'aubergiste du "Pas du Lévrier", que la rumeur accuse de sorcellerie, cette nouvelle hérésie de la fin du siècle.
    Dans une ville paisible, dont la vie est rythmée par les offices et les fêtes religieuses, aux activités économiques et commerciales dynamiques, mais qui reste à la merci des intempéries, des famines et des épidémies, Ulrich Bichwiller va utiliser tous les moyens dont il dispose pour accomplir cette tâche, tout en gérant les problèmes internes à son couvent. Occupée par la préparation des noces de Marie, la fille aînée, la famille Fritz ne soupçonne pas un seul instant l'enfer qui l'attend. Le dominicain va tisser patiemment sa toile et préparer la tenue d'un procès retentissant. Ulrich Bichwiller saura-t-il répondre aux exigences de son supérieur tout en respectant ses principes d'intégrité et d'honnêtetéoe Christine Fritz, dont le comportement suscite le doute, peut-elle être innocenteoe Le premier volume de la trilogie des "dilemmes de l'inquisiteur" respecte strictement les données historiques connues. Il repose sur le déroulement parallèle de ces deux vies qui sont destinées à s'affronter. Ce procès va ouvrir une période de troubles que les sociétés du Moyen Âge avaient l'habitude et le talent de surmonter au nom de l'Église triomphante.

  • 1444-1445.
    Deux jeunes bâlois, Pierre Mor et son ami Gaspard Maner, suivent des études à l'université de Paris, le premier en droit canon, le second en théologie. Ils mènent la vie aventureuse des " écoliers " qui sera celle de François Villon moins de dix années plus tard. Le Royaume de France est en pleine mutation et le roi Charles VII est confronté à de redoutables défis : rénover Paris meurtrie par sept ans d'occupation anglaise ; moderniser l'administration civile et militaire ; réduire les privilèges de l'université, soupçonnée d'avoir pactisé avec l'ennemi.
    Le Centre intellectuel de la rive gauche de la Seine se dresse alors face à son souverain et les combats sont rudes. Pierre se trouve emporté dans ces conflits qui l'atteignent personnellement : son amie Agnès appartient à la famille de Regnault de Chartres, chancelier du Royaume ; son camarade Étienne est arrêté au cours d'une rixe entre étudiants et bourgeois, puis jeté sans jugement dans un cachot du Châtelet où il est maintenu au mépris des privilèges séculaires de l'université.
    Le sort d'Étienne est lié aux luttes de pouvoir, aux intrigues qui se nouent à la Cour du roi et aux aléas de la " tourmente parisienne ". Pierre et ses amis étudiants, soudain arrachés à leur vie insouciante, sauront-ils aider leur camarade ? Pourquoi Charles VII s'intéresse-t-il à Pierre Mor ? Comment un jeune homme issu du Saint Empire perçoit-il un pays étranger comme la France ? Cet ouvrage est le premier volet de la vie romancée de Pierre Mor qui deviendra l'une des grandes figures dominicaines de son temps et la référence du frère Ulrich Bichwiller, qui est au centre de notre précédente trilogie " Les dilemmes de l'inquisiteur " qui a obtenu le Grand Prix 2009 de l'Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace.

  • En pleine guerre de Cent Ans, le héros de La Danse du Loup et de La Marque du Temple poursuit avec opiniâtreté son enquête sur la mystérieuse disparition de sa soeur, Isabeau de Guirande. N'est-elle pas l'ultime détentrice de l'incroyable Trésor que tentent de s'approprier, par tous les moyens, le Saint-Siège et la Couronne de France oe
    Bertrand Brachet de Born parcourt l'europe médiévale, pendant plus de vingt ans. De l'Aquitaine à l'Alsace, du siège de l'Ordre de Sainte-marie des Teutoniques en Prusse orientale, à la bataille de Maupertuis, près de Poitiers, aux côtés du roi Jean II. De la forteresse de Largoët à la Tour de Londres. Puis, de Rouen à Paris et Avignon, en passant par Lyon. Jusqu'à Toulouse, où il apprend avec consternation que sa soeur et son épouse sont accusées d'hérésie et de sorcellerie par le terrifiant tribunal de l'Inquisition. Le châtiment suprême, le feu purificateur, les attend s'il ne parvient pas à les sauver des flammes du bûcher.
    Tantôt maître de son destin, tantôt pris dans l'engrenage de la guerre, le héros réussira-t-il, au péril de sa vie, à démasquer les conjurés de la conspiration du silence ? Pour faire éclater l'insoutenable vérité oe
    Une vérité susceptible d'embraser l'Occident chrétien.
    Et déchaîner les formidables puissances du Mal...

  • Il se passe de bien curieuses choses dans les terres du nord - ces terres froides et oubliées, à la limite de la banquise dans lesquelles les 3 premiers tomes de Gondwana de Franck Lefebvre-Billiez vous portent. Si les pillards pouvaient parler, ils auraient beaucoup à dire sur ces navires qui abordent en pleine nuit sur des côtes désertiques, sur cet objet sorti tout droit des vieilles légendes et reparti par mer vers on ne sait quelle destination. et surtout, sur la terreur que font régner les Whorps.

    Mais nul n'écoute les pillards. Ni les Hommes retranchés dans leurs forteresses en équilibre entre le sable et l'eau, qui sentent pourtant déjà le souffle de la guerre qui s'approche. Ni les Nomades qui parcourent le désert en caravanes vastes comme des villes. Ni les Troglodytes, habitants des montagnes lointaines, hors du monde.

    C'est pourtant par un Troglodyte qu'arrive, un soir de juin, l'objet qui peut à lui seul rouvrir toutes les vieilles plaies de Gondwana. A travers les déserts parcourus par les meutes de lacertiles, minés par l'horreur souterraine de l'Anankh, il va lancer son découvreur, Trevor, et son frère, dans une dangereuse quête vers les territoires qui bordent les Mers Froides. Ces territoires autrefois prospères, désormais maudits, et que hantent encore les souvenirs de l'empire déchu des Roms.

  • Un seul être pourrait, à lui seul, faire rejaillir les guerres qui ont consumé les étendues de Gondwana. Un seul être pourrait faire sortir de l'oubli les anciennes armées roms qui dorment sous les sables, en rompant le sort qui les maintient liées. C'est un Rom lui-même : Frahser, qui marche désormais libre dans les dunes du désert. Et les ombres des anciennes légendes l'accompagnent.

    Trevor, le voyageur, a commis l'impensable : il a rendu vie à ces légendes. La malédiction est attachée à ses traces. Où qu'il aille, le malheur s'abat sur ceux qui l'entourent. Le voilà contraint de partir seul, pour tenter de rejoindre Frahser en route vers les terres du Nord.

    Mais en est-il encore temps ? Déjà, un vent de folie souffle sur les côtes. Les grands ports tombent les uns après les autres, vaincus par un ennemi que nul ne voit, que nul n'entend, mais qui murmure au coeur des cauchemars des Hommes. Les pillards l'entendent aussi, cette voix de feu et de sang, et elle remplit leurs esprits d'une fureur sanguinaire qui les pousse à ravager les bourgs et les villes ; jusqu'à ce qu'eux-mêmes succombent à la terreur de la voix et qu'ils s'effondrent dans les sables, les yeux emplis de cauchemars vivants.

    Lorsque la dernière ville aura brûlé, lorsque le ciel lui-même sera devenue de suie et le soleil de cendre, alors viendront les Whorps. Retranchés dans leurs montagnes transformées en citadelle à ciel ouvert, les Troglodytes les attendent.

  • Ce roman reconstitue les vies multiples d'un des plus importants troubadour du XIIIe, né à Toulouse et fils d'un artisan de la ville. Il apprit musiques et poésies au château des comtes de Toulouse, avant de prendre son essor à la cour du roi d'Aragon. Au hasard des pérégrinations sur les chemins du sud, il chantera et rencontrera les plus belles dames de l'époque.
    Ses aventures en Provence sont célèbres, mais Peire Vidal ne s'en contenta pas. Il embarqua pour Chypre, où il se maria avec la nièce de l'empereur de Byzance, se prenant parfois pour l'empereur lui-même. Il participa, avec Richard Coeur de Lion et Philippe Auguste, à la croisade vers Jérusalem. De retour en Occitanie, le roi d'Aragon en fit le précepteur de ses enfants qui devaient, par la suite, jouer un grand rôle dans l'histoire (Pierre II d'Aragon). Mais, toujours en errance, Peire Vidal partit pour la Hongrie, revint en Provence, retomba amoureux, mena des aventures extravagantes, singulières, tout en composant des poèmes. Il rencontrera aussi, durant ses errances, les autres grands troubadours de son temps.
    Ce roman explore cette époque qui fut l'une des plus belles de l'histoire de l'Occitanie avant que ne fonde sur elle la croisade dite « des Albigeois ».
    Grande et petite histoire se côtoient ici, d'où émerge la figure d'un homme profondément humain, fasciné par la Méditerranée, poète avant tout, joyeux luron tout au long de sa vie.

  • Découvrez L'hérétique de Broceliande, le livre de Claude Lafargue

  • Les tribulations débridées d'un jeune idéaliste, en quête d'amour et d'honneur, en pleine guerre entre la Savoie et le Dauphiné au XIIIe siècle.

    1291 : La guerre fait rage entre le Dauphiné expansionniste et la Savoie qui s'étend alors jusqu'à Vienne.
    Au milieu de la tourmente, Géraud, jeune homme idéaliste, fils du viguier de Bocsozel, veut restaurer son honneur atteint dans un moment de faiblesse. Son coeur oscille entre Pierrette, petite paysanne aussi jolie que naïve, et Bertille, fille du sire de Bressieux, attachante mais frivole.
    De redoutables ennemis vont se dresser sur son chemin tels Ismidon, frère de Bertille, jeune débauché sans scrupules, et le sinistre Aymon de Bocsozel, sire de Maubec.
    Chevauchées en territoire ennemi, sièges meurtriers, combats sanguinaires, détentions sordides, fuites éperdues se succèdent à un rythme endiablé dans ce roman où le sens de l'honneur et l'amour absolu affrontent sans relâche les comportements les plus vils.

  • S'échappant du château de Montségur où les troupes du Roi et de l'Archevêque de Narbonne, Pierre Amiel, font brûler les Cathares vaincus, Enguerrand de Massicourt et Olivier de Peyrens, qui ont contribué à la défense du Pog, sont recueillis et protégés par un groupe de Templiers conduit par Ermengard des Pradières.
    Ce dernier les emmène à Capoulet, l'une des Maisons du Temple dans la région. Les deux héros s'y rendent utiles, participent à l'entraînement militaire et effectuent des missions de protection dont ils profitent pour régler certains comptes antérieurs. Ils acceptent enfin de rejoindre l'Ordre du Temple. Bientôt, l'évolution de la situation en Terre Sainte les amène à la forteresse du Temple de Saint-Jean d'Acre où, parallèlement à leur entraînement militaire, ils continuent de perfectionner leurs connaissances de la langue arabe qu'ils ont commencé à apprendre, dès leur entrée au Temple en Occident, avec deux sergents templiers turcopoles, Hassan et Mâlik.
    En compagnie de ces derniers, ils sont envoyés en mission à Damas, sultanat allié de l'Ordre du Temple. À la suite de diverses aventures, les quatre amis sont séparés : Hassan, parent du Sultan, demeure à Damas, Olivier revient à Saint-Jean d'Acre, Enguerrand et Hassan vont se retrouver à Alamût, haut lieu du Vieux de la Montagne, en compagnie de Ferhat, al-toubib, qui a soigné et guéri Enguerrand d'une grave blessure.
    La recherche d'un livre très ancien conduit Enguerrand et ses deux amis, Hassan et Ferhat au sud de la Perse, tandis qu'Olivier, avec les Templiers, rejoint les Francs à la bataille de la Mansourah.

  • Retrouvez la suite des aventures historiques et fantastiques d'Yrmeline crées par Bleuette Diot.

    La conspiration que tisse l'ordre sanguinaire du Temple Noir se resserre dangereusement autour des personnages. Pour avoir refusé de se plier aux exigences du Bellator Rex, Yrmeline voit rapidement son existence basculer dans la violence et la haine : sa mère, dame Ermengarde, est victime d'un mystérieux empoisonnement ; Dimitri, son ami d'enfance, est retrouvé sauvagement assassiné ; et, tandis que les premiers mouvements d'insurrection secouent le duché d'Estonie, son mentor, soupçonné d'avoir commandité la tuerie de Vandjala, est précipité au fond d'un cachot. Au pied du mur, Yrmeline n'hésitera pas à risquer sa propre vie pour tendre un piège mortel au séduisant prince Anshar. Mais saura-t-elle résister au charme diabolique de son pire ennemi ? Réussira-t-elle à vaincre le pouvoir qu'il exerce sur ses sens ?

    Piégé en plein cauchemar lui-aussi, Lanz décide d'intégrer la conjuration de l'Aube, confrérie qui oppose une force bien inégale à celle du tout-puissant Temple Noir. Lors de sa visite au château de Grünewald, il aura le privilège de connaître les secrets scientifiques des Anunnaki. Mais comment aurait-il pu deviner le tour que prendrait son initiation ? Quels puissants sortilèges vont le propulser ainsi près de dix mille ans en arrière, au coeur de l'île mythique de Falias ? Les quatre îles du Nord du monde issues des légendes celtiques auraient-elles une réalité géologique, géographique et historique ? Pour messire Konwoïon et son nouveau disciple la quête du Graal ne fait que commencer...

    Un récit passionnant qui transporte le lecteur dans une dimension universelle (commentaire de Morgane Evenou, lectrice)

  • Disponible en Pre-Commande uniquement Gondwana Tome 1 - La Piste du Nord [978-2-35291-085-5] 15.00EUR 14.25EUR - 240 Pages 15 x 23 ISBN : 978-2-35291-085-5 Roman Historique Collection Pierrefeu Critiques Des pillards qui errent dans les dunes, des caravanes de Nomades qui protègent un cadeau empoisonné : joignez-vous à la quête de Sylvio et Trevor, en route vers les dangereuses terres du nord. Saurez-vous trouver votre route à travers Gondwana ?

    Il se passe de bien curieuses choses dans les terres du nord - ces terres froides et oubliées, à la limite de la banquise dans lesquelles les 3 premiers tomes de Gondwana de Franck Lefebvre-Billiez vous portent. Si les pillards pouvaient parler, ils auraient beaucoup à dire sur ces navires qui abordent en pleine nuit sur des côtes désertiques, sur cet objet sorti tout droit des vieilles légendes et reparti par mer vers on ne sait quelle destination. et surtout, sur la terreur que font régner les Whorps.

    Mais nul n'écoute les pillards. Ni les Hommes retranchés dans leurs forteresses en équilibre entre le sable et l'eau, qui sentent pourtant déjà le souffle de la guerre qui s'approche. Ni les Nomades qui parcourent le désert en caravanes vastes comme des villes. Ni les Troglodytes, habitants des montagnes lointaines, hors du monde.

    C'est pourtant par un Troglodyte qu'arrive, un soir de juin, l'objet qui peut à lui seul rouvrir toutes les vieilles plaies de Gondwana. A travers les déserts parcourus par les meutes de lacertiles, minés par l'horreur souterraine de l'Anankh, il va lancer son découvreur, Trevor, et son frère, dans une dangereuse quête vers les territoires qui bordent les Mers Froides. Ces territoires autrefois prospères, désormais maudits, et que hantent encore les souvenirs de l'empire déchu des Roms.

  • Rappelons-nous... Quelques semaines plus tôt, Jacques de Bourges, dit Providence, dit Rouen, dit Fleur de Lys, passait, jeune poète, parfait bretteur, les portes de la ville de Rouen. Vinrent aussitôt les rencontres et les aventures. Trahi, poursuivi, Jacques de Bourges manqua de peu d'être enferré au fond d'un cul de basse-fosse. L'arrivée d'un carrosse providentiel, mis en travers de sa route, lui permit d'échapper in extremis aux agents de la maréchaussée lancés à ses trousses. Dans quel nouvel abyme allait donc se jeter notre héros... ? Diable, pour le savoir, il te faudra passer à ton tour, ami lecteur, le c ur battant, la porte de ce présent ouvrage. N'as-tu point envie de connaître la vie de château ? De vivre un Noël de rêve sous les torches et les flambeaux ? D'assister à la première représentation de cette pièce, La très chevaleresque chanson de Grand Guillaume, pièce volée, pièce perdue, mais peut-être retrouvée, ressuscitée ? Pour cela, il te faudra profiter du cours des heures, selon la doctrine du sage Épicure, sans songer à demain. Car demain, en effet, la roue de la fortune pourrait tourner encore... Ramener des brigands armés de pied en cape, des intrigues, le Diable et son train... Quoi qu'il soit, heureuse ou fatale, l'aventure tiendra ses promesses : rebonds, coups de théâtre, masques jetés, duels, intrigues, cabales, les violes et les basses seront de la musique... Foi de gentilhomme !

  • Si vous longez, à la fin du jour, la côte d'opale, vous apercevrez peut-être les grands voiliers appareillant pour l'angleterre et la silhouette, blanche et fragile, de la belle dame de wissant.
    Elle a vécu jadis une passion contrariée avec frédéric, un séduisant capitaine, dans le cadre romantique des rivages oú napoléon rassembla ses forces pour envahir l'angleterre. tempêtes, batailles navales, incendies et complots servent de toile de fond à une action riche en rebondissements, contée par un aide de camp de l'empereur, lorenzo, l'ami intime de frédéric et le rival de la dame de wissant.

  • Décembre 1489. Christine Fritz a été arrêtée pour sorcellerie. Avec l'aide de l'abbé de Murbach, seigneur de la ville, le dominicain Ulrich Bichwiller instruit le procès avec méthode et intégrité, appliquant à la lettre les règles de l'inquisition, notamment pour l'usage éventuel de la torture. Autour de cette affaire, les intrigues vont bon train à Guebwiller. Versatile et divisée, tour à tour haineuse et compatissante, la population voit avec angoisse monter la famine et les loups entrer dans la ville. Ni les mesures du Conseil urbain ni les prières ne peuvent arrêter le fléau. Jusqu'alors estimée et sans histoire, la famille Fritz, mise en cause par l'inquisiteur et montrée du doigt pour avoir engendré une sorcière, est inexorablement aspirée par la spirale du malheur que plus personne ne peut maîtriser ; le départ du fils Thibault pour Saint-Jacques de Compostelle n'est qu'un prélude à une longue série de souffrances.
    Christine aura-t-elle la force de se battre pour sa vie et pour son honneur ? Bichwiller pourra-t-il démêler l'écheveau complexe de preuves réelles ou fantaisistes ? Avec un réalisme puisé dans les documents d'époque, ce deuxième volume des "dilemmes de l'inquisiteur" s'interroge sur la notion même de Vérité et décrit le déroulement d'un procès inquisitorial qui s'imbrique dans la vie sociale, religieuse et artistique d'une petite ville du Saint Empire romain germanique. Il montre également comment la population, accablée par de terribles fléaux, puise des raisons de vivre dans la volonté de châtier des coupables symboliques.

empty