Littérature traduite

  • Les dévastés Nouv.

    Ils sont six cents, vagabonds et rebelles, sans abri et sans pays, qui s'emparent de la célèbre Tour des Torres, un gratte-ciel abandonné de soixante étages dans la mégalopole de Favelada, pour en faire leur refuge.

    Leur espoir est porté par Nacho Morales. Polyglotte estropié, prophète athée, ce joueur d'échecs cultivé, qui conte des histoires pour faire comprendre le monde à son peuple, veut les mener jusqu'à la terre promise.

    Ainsi commence l'aventure épique et spectaculaire des dévastés, qui leur demandera de faire face à un déluge biblique, des policiers corrompus, une armée de libellules ou des gangsters illuminés, dans une lutte toujours héroïque pour la survie et la dignité.

    Le furieux premier roman d'un écrivain nigerian-britannique, inspiré de l'histoire d'un squat vertical de Caracas, au Venezuela.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Kallocaïne

    Karin Boye

    Dans une société où la surveillance de tous, sous l'oeil vigilant de la police, est l'affaire de chacun, le chimiste Leo Kall met au point un sérum de vérité qui offre à l'État Mondial l'outil de contrôle total qui lui manquait. En privant l'individu de son dernier jardin secret, la Kallocaïne permet de débusquer les rêves de liberté que continuent d'entretenir de rares citoyens. Elle permettra également à son inventeur de surmonter, au prix d'un viol psychique, une crise personnelle qui lui fera remettre en cause nombre de ses certitudes. Et si la mystérieuse cité fondée sur la confiance à laquelle aspirent les derniers résistants n'était pas qu'un rêve ?

  • Nouvelle enquête pour le grand détective Charles Auguste Dupin, l'une des très rares personnes à pouvoir déchiffrer l'épouvantable Chiffre de Cthulhu, gravé dans la chair d'une femme morte.

    Les Shoggoths attaquent le comte de Saint-Germain qui part sur les mers à la recherche d'un trésor mythique...

    Pirates, malédictions et monstres, par un génial continuateur anglais de Lovecraft.

  • Jeune journaliste de la Baie de San Francisco, Ruth Berry tient absolument à interviewer une légende : le reclus Jeremy Jones, qui lorsqu'il était enfant avait servi de modèle pour le héros d'une série de romans de fantasy, écrits par sa mère. Vivre dans la peau d'Harry Potter est très difficile, Jerry a disparu de la vie publique. Mais lorsque Ruthie le rencontre, la réalité semble peu à peu basculer : une descente dans le métro leur fait découvrir que d'anciens mythes les hantent et que d'autres mondes sont réliés par les souterrains. Et si les romans de sa mère avaient été plus proches de la réalité que de la fiction, finalement ? En particulier, le mythe d'Osiris s'incarne dans ce monde souterrain.

    1 autre édition :

  • Le principal de l'intrigue se déroule en un seul et même lieu, le château de Jentesi, au nord du glacial pays de Cherek. Le vieux roi Gambin, un tyran de la pire espèce, se meurt lentement et s'est cruellement amusé à réunir autour de lui les prétendants au trône (ses deux fils et ses deux filles), ainsi que l'ensemble de sa cour.
    Gambin s'est bien gardé de désigner son dauphin, et les intrigues mesquines voire criminelles vont bon train dans le château perché sur son rocher au milieu des eaux glacées... Lyeth, la cavalière du tyran, attend avec impatience la mort de son maître. Les cavaliers, traditionnellement les messagers du royaume, n'apprécient guère de s'être vus transformés en chiens de chasse et oiseaux de mauvais augure par leur souverain.

  • Maggie Black est écrivain, autrice d'études sur des poètes. Elle apprend qu'un de ses plus anciens correspondants, David Cooper, vient de mourir en lui laissant tous ses biens en héritage. Maggie décide d'aller s'installer dans l'ancienne maison de Cooper, pour enfin s'atteler à la rédaction d'une biographie du grand écrivain. Mais elle n'avait pas prévu que Cooper habitait en plein désert, dans les montagnes de l'Arizona (près de Tucson).
    Pourquoi Cooper est-il mort noyé dans un lit de rivière asséché ? Pourquoi des coyotes rôdent-ils autour de sa maison ? Qui est l'étrange fille-lapin qui s'abrite sous les grands cactus ? La magie de ces collines désertiques est puissante, Maggie Black devra prendre garde à ne pas y perdre la raison - ou la vie.

  • Casey était ensiegnant jusqu'à ce que sa petite amie le persuade de devenir détective privé...
    Mais elle est partie avec son meilleur ami et nelui a laissé que bouteille de bourbon et peu d'illusions. Au bord de la faillite, Casey accepte la mission que lui confie une petite vieille, de suivre dans une convention de prestidigitateurs les agissements d'un nommé Salomon. Une mission de tout repos, a priori, sauf que Casey découvre rapidemment qu'en fait ces magiciens...
    Font réellement de la magie. Dans le cadre typiquement "seventies" d'un grand hôtel de congrès, l'enquête de notre Mannix tourne rapidemment à l'affrontement mythique de forces le dépassant complètement.

  • Architecte célébré de la nouvelle merveille du monde, un immense nuage artificiel, Phillip Wing a été engagé par une organisation extraterrestre, les messagers, pour ériger le tombeau de la déesse du peuple des Chanis.
    Laquelle, sur Aseneshesh sa planète natale, lutte pour le futur de son peuple - un futur qui doit passer par sa propre mort. Réticent de la nouvelle religion introduite sur Terre par les messagers, Wing va de plia devoir abandonner une partie de son humanité, à travers la restructuration de son corps par un cancer programmé. Une perte qui va le conduire à partir à la reconquête de son identité, au sein d'une société radicalement autre.

  • Ceci est l'histoire d'une reine de Judée qui était plus qu'humaine, de son fi ls qui devint une légende et de leur ennemi cyclopéen dont le nom devint synonyme de colossal. Ceci est l'histoire des combats, des amours et des loyautés qui fi xèrent pour toujours les fondations de la société humaine. Des cyclopes et des sirènes, des semi-humains et des demi-dieux, des héros et de simples hommes, l'amour de David et Jonathan, la lutte contre Goliath. Thomas Burnett Swann (1928-1976), le grand écrivain américain de fantasy mythologique, tisse un roman touchant et captivant sur la base d'éléments bibliques revus à la lumière enchantée du pouvoir des mythes.
    Ce roman paraît ici pour la première fois en français.

  • Londres est la plus grande métropole anglo-russe, une statue géante du Bouddah Amida vient d'y être érigée et l'on prépare les festivités impériales du troisième millénaire...
    Jan Marcus Bodichiev, détective privé et spécialiste en sécurité informatique, mène l'enquête sur une station extraterrestre, des crimes météorologiques, des cambrioleurs génétiquement modifiés ou dans la France soviétique... dans un ensemble de documents retraçant sa carrière et cet univers uchronique légèrement décalé.
    L'état d'esprit de ce roman est une sorte de Simenon légèrement décalé, comme du Maigret situé dans une uchronie où notre monde est dominé par un empire allant de la Grande-Bretagne à la Russie.

  • La revue des littératures de l'imaginaire.

    Deux longs entretiens croisés (12 pages chacun) : Christopher Priest (Le Prestige, Les Insulaires) & Xavier Mauméjean évoquent de surprenants points communs biographiques et littéraires lors d'une mémorable rencontre ; Jean-Pierre Andrevon & Fabien Clavel comparent leurs expériences, leurs influences et le monde de l'édition d'hier et d'aujourd'hui.

    Un portfolio signé Sam Van Olffen, une balade dans la Venise de fiction, des articles sur l'imaginaire technologique dans les bayous de Louisiane, l'apprivoisement de la science-fiction et le thème des civilisations perdues. Nouvelle inédite de G.R. R. Martin (l'auteur du Trône de fer), avec son portrait en couverture, et comme toujours de nombreuses nouvelles inédites, par Jeffrey Ford, Joe Haldeman, Eugene Mirabelli, Jean-Claude Dunyach, Rand B. Lee, Marc Oreggia, Phil Becker, Jim Aikin, Oliver Buckram, Karl Bunker, Pat MacEwen, Jeremy Minton, K. D. Wentworth.

  • Amateur d'art éclairé, figure de la nuit parisienne, Michael Lanyard mène en réalité une double vie, car il n'est autre que le Loup solitaire, le bandit le plus audacieux de la Belle Époque.

    Mais voilà qu'en plus de la police et des ombres de son passé, le Loup solitaire va devoir affronter... la Meute !

  • Le décor désertique d'une planète oubliée, autrefois fameuse et devenue monde-frontière : la Terre.
    Sur un plateau qui domine le désert, s'élèvent les ruines d'une grande cité futuriste, qui fut d'antan le plus grand spatioport de la Terre : Sunport. Là, dans une célébration fastueuse, les directeurs de la Compagnie s'apprêtent à inaugurer un nouveau Tube - tandis qu'à leurs pieds, avançant dans les cailloux arides puis dans les souterrains oubliés, approche un tueur à gages. Alan Horn, ancien soldat de fortune, ancien mercenaire, qui a accepté un contrat impossible : tuer Kolhnar, le General Manager de la Compagnie, l'homme qui dirige la galaxie.
    Mais Horn n'est pas seul : il fait la rencontre d'un couple très étrange, un vieil homme, Wu, et son oiseau intelligent, Lil.

  • Oscar Wilde dans toute sa splendeur : lorsqu'en 1894 ce roman fut publiée anonymement, tout le monde se demanda qui en était l'auteur, mais personne n'eut le moindre doute quant à l'identité des protagonistes, Oscar Wilde et lord Alfred Douglas.
    Roman à clef, comédie mordante sur le "Mouvement Esthétique" et portrait au vitriol de la société des "Yellow Nineties", les années 1890 anglaises et leurs scandales, cet OEillet vert (du nom de la fleur qui servait de symbole aux gays de l'époque) constitue un précieux témoignage sur Wilde et son entourage, par l'un de ses proches.

  • Ils trainent sur l'Internet, emplissent les pages de la littérature de fantasy, sont chassés dans un film norvégien, furent illustrés par John Bauer ou Tove Jansson... Créatures amusantes ou inquiétantes, ils hantent les livres pour enfants ou sont des poupées étranges, après avoir été confinés durant des siècles aux paysages de la Scandinavie.
    Depuis leur première apparition à l'ère des Vikings et dans le folklore scandinave, jusqu'à leur statut d'icône internationale, les trolls sont un phénomène fascinant. Des Moomin aux frères Grimm, en passant par les cartoons, les romans de fantasy et les médias sociaux, l'un des miroirs les plus étranges tendus à notre société.

  • Descendant britannique de l'enfant illégitime d'un souverain de Ruritanie, un petit royaume des Balkans, le riche et oisif Rudolf Rassendyll décide de se rendre dans le pays de son ancêtre afin d'assister au couronnement du nouveau roi. Il est loin de se douter qu'il met ainsi en branle la machine du destin, qui va lui faire jouer un rôle de premier plan dans les affaires de la Ruritanie !

    Chef-d'oeuvre d'Anthony Hope, Le Prisonnier de Zenda a plusieurs fois été adapté au cinéma et demeure un indépassable sommet du récit de cape et d'épée. On sait moins qu'il en existe deux autres volumes, le roman Rupert de Hentzau et le recueil Le Coeur de la princesse Osra. Le premier est une sombre suite au destin de Rudolf et de Flavia. Le second, traduit ici pour la toute première fois, est un délicieux récit sur le passé de la Ruritanie. Alliant suspense, humour et romantisme, le tout constitue une lecture jubilatoire et mémorable, un véritable classique.

    Réunis pour la première fois en un seul volume, ces trois textes sont traduits ou révisés pour présenter des versions enfin intégrales et fidèles du cycle d'Anthony Hope. Cette édition s'accompagne d'une sélection d'illustrations tirées d'éditions anciennes.

    Grand écrivain populaire victorien, Sir Anthony Hope Hawkins (1863-1933), plus connu sous le nom de plume d'Anthony Hope, a forgé l'un des plus beaux mythes du « cape et d'épée » : le destin de Rudolf Rassendyll et celui d'un petit royaume méconnu d'Europe centrale, la Ruritanie, source d'inspiration de toutes les principautés de la littérature populaire depuis lors.

  • New York, futur immédiat : tranches de vie d'un flic à Manhattan, entre implants d'émotions, réalités virtuelles, oubli programmé, voitures volantes, nouvelles technologies et plus vieille profession du monde.
    Une suite de fictions policières et de vignettes liées entre elles, mêlant de manière intime science-fiction et roman noir : le lieutenant Cairn mène l'enquête. " Le pilote automatique extirpa ma Ford Equilibrium des entrailles de l'Acropole, côté ouest. Au-dessus de l'East River, tout en longeant Roosevelt Island, j'en profitai pour prendre des notes et réfléchir à ma rencontre avec Helen, confortablement calé dans mon siège.
    Dans le même temps, je récupérai un fichier expédié par Rooney, rempli d'informations relatives à Matthew Cavendish. La victime masculine du Hammam était un neurobiologiste retraité. Il avait travaillé pour l'autorité fédérale et son dossier au ministère concerné était accrédité secret défense. Mon adjoint, grand amateur d'affaires non classées, imaginait déjà un complot gouvernemental ! "

  • Séquence générique. Les titres se superposeront par-dessus un détail de la scène : une coupure brutale pour montrer un bâtiment tape-à-l'oeil et artificiel couleur pain d'épice ressemblant au mariage d'un temple mormon et d'un drive-in californien. Il comporte un immense parking, des fontaines aux couleurs criardes, des buissons coupés suivant des formes bizarres, des bancs et ce qui semble être la combinaison entre de petits mausolées et des distributeurs de boissons non-alcoolisées.

    Géant et classique incontournable de la littérature américaine en général et de la science-fiction en particulier, Philip K. Dick (1928-1982) a rédigé lui-même un scénario d'adaptation cinématographique d'un de ses plus célèbres romans, Ubik.

    Jamais tourné, ce scénario d'Ubik existe pourtant et il appartient désormais au monde du « cinéma invisible ». Chaque lecteur peut en quelque sorte devenir, le temps de sa lecture, le spectateur de son propre cinéma mental. Ce document fascinant, où l'auteur réinvente sa propre oeuvre avec des dialogues percutants et un humour grinçant, est introuvable et très recherché de nos jours en langue anglaise.

  • Considéré par le critique Darko Suvin comme "une pierre angulaire significative de la SF", une utopie britannique publiée pour la première fois en 1887 et qui n'avait jamais été traduite en langue française.

    Oeuvre du grand naturaliste anglais W. H. Hudson (1841-1922), ce roman mêle une dystopie du futur lointain avec la vision d'une utopie pastorale, en une superbe prémonition de la pensée écologiste, et trace un chemin étonnant entre patriarchie et matriarchie. Projeté dans un avenir étrange, le narrateur découvre une société entièrement différente de la nôtre, presque entièrement non technologique et fondue dans le culte de la nature.Un roman lyrique et puissant, dans la veine d'un Wells mais avec les préoccupations de l'un des inventeurs de l'écologie.
    />

  • La force de l'eau Nouv.

  • La fille du magnat américain Theodore Racksole veut un steak et une bière, mais un palace d'un si haut standing que le Grand hôtel Babylon ne saurait s'abaisser à des mets aussi vulgaires. Qu'à cela ne tienne : Racksole rachète donc l'hôtel.

    Mais le milliardaire ne s'attendait pas à ce que la gestion hôtelière soit semée de tant d'embûches : la réceptionniste disparaît, le maître d'hôtel démissionne, un jeune diplomate est trouvé mort et son corps est subtilisé. Et que devient donc le prince Eugène, qui devait descendre au Grand hôtel Babylon et dont personne n'a de nouvelles ? Les énigmes s'accumulent et des machinations internationales semblent s'ourdir dans les corridors chics du palace.

  • Pour Lee Winters, shérif d'une bourgade perdue de l'Ouest profond, s'il n'y avait que des malandrins à appréhender tout serait tellement simple... Mais le Far West recèle bien d'autres mystères, autement plus terrifiants et que le seul maniement du colt ne saurait résoudre : revenants, farfadets, chat wampus et autres créatures de légende se pressent dans les broussailles et hantent les canyons.

empty