Policier

  • Arsène Lupin est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de « gentleman-cambrioleur ». Ses exploits ont été traduits dans le monde entier, ils ont été adaptés au théâtre, à la télévision, en bande dessinée et au cinéma. T our à tour voleur et enquêteur, mondain et gouailleur ou torturé et calculateur, formidable archétype du bandit au grand coeur et de l'homme élégant en toutes circonstances, Arsène Lupin exerce depuis plus d'un siècle une fascination toujours d'actualité. C'est sa vie que nous avons voulu faire redécouvrir, sous la forme d'une véritable biographie.

  • Sherlock Holmes est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de mystère policier, de brouillard londonien et de crimes énigmatiques. Depuis 1887, Sherlock Holmes est le détective privé par excellence. Devenu très rapidement un véritable mythe, avant même la sortie de sa soixantième et dernière aventure en 1927, Sherlock Holmes demeure pour certains un héros de fiction créé par Arthur Conan Doyle. Mais pour le plus grand nombre, c'est un homme « qui a vraiment existé », dont les enquêtes sont rapportées par son ami, le docteur Watson. C'est cette vie que nous avons voulu faire redécouvrir, sous la forme d'une véritable biographie.

  • D'origine belge, le détective privé Hercule Poirot fut créé par une très grande dame du crime, Agatha Christie, et s'impose encore aujourd'hui comme la figure d'enquêteur la plus célèbre après Sherlock Holmes. Sur fond d'Angleterre années 1930, d'Art Déco et de tourisme exotique, Hercule Poirot déjoue avec maestria les petites mécaniques criminelles les plus subtiles. C'est cette vie que nous avons voulu faire redécouvrir, sous la forme d'une véritable biographie.
    De la série avec David Suchet jusqu'au récent film avec Kenneth Branagh, la popularité de ce personnage ne se dément pas.

  • A comme Adamsberg, B comme Belphégor, C comme Chéri-Bibi, D comme Dickson, E comme Emmanuelle, F comme Fu Manchu, G comme Green Hornet, H comme Holmes et ainsi de suite... Une célébration de l'imaginaire à travers ses héros et ses anti-héros, ses grandes figures et ses modestes passants, ses flics et ses truands.

    La « Bibliothèque rouge » fête son treizième opus sous la forme d'un dictionnaire encyclopédique des personnages du roman policier, du roman historique, de la littérature populaire, de l'érotique et de la jeunesse. Graphisme de Sébastien Hayez, préface de Johan Heliot. Si vous voulez connaître les prénoms des filles du docteur Marsh, la date de naissance de Tarzan, la couleur du roadster de Nancy Drew, le vrai nom de D´Artagnan et de Zorro, le prénom de Jeeves et de l´inspecteur Morse, ou bien encore l´adresse exacte d´Hercule Poirot, ce livre est pour vous. 430 notices héroïques y attendent votre curiosité.

  • Amateur d'art éclairé, figure de la nuit parisienne, Michael Lanyard mène en réalité une double vie, car il n'est autre que le Loup solitaire, le bandit le plus audacieux de la Belle Époque.

    Mais voilà qu'en plus de la police et des ombres de son passé, le Loup solitaire va devoir affronter... la Meute !

  • Région célébrée pour son caractère, sa beauté et le langage si particulier de ses habitants, la Provence a également abrité quantité de mystères et d'énigmes.
    Ce voyage chronologique au coeur du crime provençal, jalonné par les existences de personnages d'exceptions - Martial Langlois, le commissaire Laviolette et toute sa dynastie, Séraphin Monge, Raoul Signoret, Dick Hérisson, Fabio Montale ou encore Léo Loden - prend la forme d'une exploration littaire. Quelques auteurs de talent - Jean Giono et Pierre Magnan pour les plus emblématiques - ont en effet contribué à faire de ce des légendes, par le biais de la fiction.
    C'est qu'en Provence plus hommes qu'ailleurs, la frontière ténue qui sépare le mystère de la vérité laisse plus apercevoir les plus sordides, intrigantes et passionnantes histoires. Au menu de ce beau livre de référence, une chronique biographique des grands enquêteurs provençaux depuis le XIXe siècle jusqu'à nos jours, comme s'ils avaient existé, pour une étude qui s'inscrit dans l'évolution sociale, culturelle et géographique de la région, avec une riche iconographie en dessins et photos des lieux-clef du polar provençal ; plus une chronologie, détaillée, ainsi qu'une étude sur le sous-genre du polar marseillais, par Alain Guillemin.

  • D'août à novembre 1888, une série de meurtres de femmes ensanglanta l'East End de Londres. Bientôt, la presse s'empara du sujet et des lettres d'origine suspecte revendiquèrent les crimes au nom de Jack l'Eventreur. Un mythe était né. Stupéfiant paradoxe que celui de crimes bien réels, mais commis par un meurtrier fictif ! Jack l'Eventreur hante l'imaginaire, croisant la route de Sherlock Holmes, de l'Homme-éléphant et de Fu Manchu, fructifiant dans la fiction policière comme au cinéma. Pour le cent-vingtième anniversaire des crimes de Whitechapel, une plongée dans les mystères du Londres victorien, sur les traces d'une des plus grandes figures du Mal. Ce livre de référence comporte une étude de Jack l'Eventreur et de ses crimes, en incluant ses étranges prédécesseurs Sweeney Todd et Spring Heeled Jack, le mystère Sherlock Holmes, les principaux suspects, les crimes de Vacher l'Eventreur, ainsi que ceux de Blackout Jack dans les années 1940 ; avec une large partie de contexte historique sur l'est de Londres et les docks, une chronologie, des essais sur Jack selon Robert Bloch et sur From Hell d'Alan Moore, la réédition des carnets de l'historien français Hippolyte Taine sur Londres en 1871, une filmographie commentée, et trois nouvelles originales (par Laurent Fétis, Howard Waldrop et Richard D. Nolane). Le tout largement illustré de gravures et de photos d'époque, de documents rares.

  • Durant l'âge d'or du roman policier, nombreux furent les détectives a marcher sur les traces d'un Sherlock Holmes, mais afin de se trouver une originalité, leurs caractéristiques se firent de plus en plus excentriques. Naquirent ainsi des détectives de l'étrange (chasseurs de fantômes et de crimes impossibles), des détectives ferroviaires, des détectives milliardaires, des détectives ratés, des détectives cambrioleurs...
    Au sommaire de cette anthologie, 15 nouvelles absolument inédites en langue française, issues des sources les plus rares. Il s'agit de la crème de la crème des détectives d'antan, réunissant des enquêtes de C. Auguste Dupin, Maurice Parent, Nick Carter, Flaxman Low, Eugène Valmont, Cecil Thorold, Toto Fouinard, Thorpe Hazell, Peter Ruff, Harry Dickson, etc.

  • « Bon nombre de nos lecteurs doivent se souvenir de l'émotion profonde que provoqua, vers l'année 1875, l'épouvantable drame qui s'accomplit, en pleine forêt des Ardennes, et dont, pendant longtemps, le mystère est resté impénétrable, malgré les actives recherches de la police. C'est un des faits les plus bizarres que l'on ait jamais relevés dans les annales criminelles de l'Argonne, et aujourd'hui encore, ce n'est qu'avec une sorte de frisson que l'on ose en parler sous le chaume des fermes isolées. » Mais quel rapport entre ce crime atroce et l'énigme qui va occuper la Sûreté parisienne quelques années plus tard ? Cyprien Leduc, archiviste paléographe et homme curieux, va mener sa propre enquêtes.

    Qu'est-ce qui fait qu'un auteur passe à la postérité ou sombre dans l'oubli ? Mêlant habilement intrigues policières, portraits de personnages balzaciens, histoires mélodramatiques saupoudrées de convictions socialisantes, Pierre Zaccone (1818-1895) fut considéré comme « l'Empereur du feuilleton » mais a été oublié, alors que son contemporain, Émile Gaboriau, à la plume pourtant plus archaïque, est célèbre et constamment réédité. Qu'importe : à nous de vous faire redécouvrir ce très grand précurseur du roman policier, avec ce texte dont la dernière édition date de 1919.

  • Le tout Paris est en effervescence, la Une des journaux est dans toutes les têtes, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre : on a assassiné le banquier Montreil ! Montreil ! L'un des acteurs les plus éminents de la haute société parisienne.

    Devant le drame, c'est Paulin Broquet, l'estimé agent de la Sûreté, qui prend l'enquête en mains. Mais il est des questions dont nul ne voudrait avoir la réponse. Car ce matin n'est pas qu'un sordide fait divers, c'est un commencement. C'est l'instant où le mal étire ses ailes, le moment où Zigomar, le maître invisible, sort de l'ombre et dévoile au grand jour son génie criminel. Et des hôtels particuliers les plus huppés aux égouts de la capitale, nul ne sera à l'abri. Car ce sont la mort et la maladie qui marchent sur les pas de Zigomar.

  • New York, futur immédiat : tranches de vie d'un flic à Manhattan, entre implants d'émotions, réalités virtuelles, oubli programmé, voitures volantes, nouvelles technologies et plus vieille profession du monde.
    Une suite de fictions policières et de vignettes liées entre elles, mêlant de manière intime science-fiction et roman noir : le lieutenant Cairn mène l'enquête. " Le pilote automatique extirpa ma Ford Equilibrium des entrailles de l'Acropole, côté ouest. Au-dessus de l'East River, tout en longeant Roosevelt Island, j'en profitai pour prendre des notes et réfléchir à ma rencontre avec Helen, confortablement calé dans mon siège.
    Dans le même temps, je récupérai un fichier expédié par Rooney, rempli d'informations relatives à Matthew Cavendish. La victime masculine du Hammam était un neurobiologiste retraité. Il avait travaillé pour l'autorité fédérale et son dossier au ministère concerné était accrédité secret défense. Mon adjoint, grand amateur d'affaires non classées, imaginait déjà un complot gouvernemental ! "

  • Au retour du Jamboree annuel des clans, le chamane N'a-Qu'un-OEil et son apprenti Queued'Aurochs ont fait halte au bivouac d'été d'un clan ami. C'est là qu'une nuit d'orage, Queue-d'Aurochs assassine sans motif apparent un de leurs hôtes, sous les yeux de vingt personnes. Pour tous, sa culpabilité ne fait aucun doute. Sauf pour N'a-Qu'un-OEil, qui subodore d'emblée une machination.
    Mais cela, il va encore falloir le prouver... d'autant que, très vite, d'autres meurtres sont imputés au jeune homme. N'a-Qu'un-OEil n'a que deux jours pour disculper son disciple, tandis que plane l'ombre de la déesse tutélaire du clan, la Mère des ondes et des crues.

  • Cinq nouvelles policières à la lisière du fantastique, dont une inédite, mettant en scène le détective Harry Dickson dans un Londres macabre.

  • Une steppe froide, quelque part dans l'Europe paléolithique, non loin du grand glacier continental. Armés de sagaies à pointe d'os, neuf hommes et femmes traquent un bison. Mais voilà que, juste après l'abattage de l'énorme bête, l'un des chasseurs se volatilise sous les yeux de ses compagnons ! La peur s'installe dans le Val Velu, où se tient le grand Jamboree printanier réunissant tous les clans et nations. Chacun est convaincu que cette disparition est le fait des Souffles, les fantasques et cruels dieux des vents.

  • Jules Lermina est un auteur que nous aimons particulièrement, un de ces oubliés géniaux de la littérature populaire. Après quelques textes courts, nous avons enfin l'occasion de publier l'une de ses oeuvres principales : Toto Fouinard, le petit détective parisien, dans une version intégrale. Les douze fascicules d'origine, aux textes fidèlement restaurés, plus une partie des illustrations d'origine et la reproduction des couvertures.

    Enquêteur à la fois modeste et surdoué, Toto Fouinard est le type même du détective privé débrouillard et en remontant aux forces de l'ordre officielles. Et par le talent littéraire de Jules Lermina, c'est bien plus qu'un roman-feuilleton qui est redécouvert ici : c'est un véritable chef-d'oeuvre injustement méconnu du roman policier, une pièce maîtresse du genre datant de 1908-1909, qu'il était plus que temps d'exhumer.

  • Après avoir publié en réédition trois de ses romans de science-fiction et avoir découvert un étonnant carnet inédit de récits sur la Première Guerre mondiale, les Moutons électriques poursuivent la nécessaire redécouverte de ce grand écrivain populaire, avec la réédition de six de ses romans policiers, qui se situent "par bien des aspects dans l'orbe de Fantômas [...] La structure même du récit policier avec ses coups de Jarnac et ses coups de théâtre, ses passages secrets et ses attentats à répétition, le place dans la catégorie [...] qu'on pourrait nommer le roman-poursuite" (Le Rocambole).

  • Detectives retro Nouv.

    Detectives retro

    Durant l'âge d'or du roman policier, nombreux furent les détectives a marcher sur les traces d'un Sherlock Holmes, mais afin de se trouver une originalité, leurs caractéristiques se firent de plus en plus excentriques. Naquirent ainsi des détectives de l'étrange (chasseurs de fantômes et de crimes impossibles), des détectives ferroviaires, des détectives milliardaires, des détectives ratés, des détectives cambrioleurs...

  • Crimes et frayeurs ! Sang ! Meurtre horrible perpétré par la reine elle-même, visages tatoués, policeman à l'oreille factice, spirite ambulant, charrette à ectoplasmes, singe mythique : voici, entre bien d'autres fantasmagories, ce à quoi le courageux lecteur sera confronté, s'il se laisse entraîner par Harry Dickson dans les méandres d'un Londres épatant et dans ses alentours macabres.

    Harry Dickson, double occulte de Sherlock Holmes qui vécut 178 aventures de 1929 à 1938, tient, dans la mémoire des amateurs de littérature populaire, une place de choix. Robert Darvel, par ailleurs éditeur de fascicules sous le nom du Carnoplaste, vous propose ici une réincarnation iconoclaste et juste du « Roi des détectives » s'opposant au Crime dans cinq nouvelles aventures aussi effarantes qu'inventives.

    Avec au sommaire : Le dieu inhabité, La pyramide invisible, La treizième face du crime, La rivière sans visage + un inédit et une postface.

  • De sa jeunesse à ses dernières années, suivez la vie de Guillaume de Grôlée, bâtard de Savoie, à travers trois enquêtes serrées et haletantes dans le Lyon du Moyen Âge. Comment, jeune homme, il fut confronté à une mystérieuse bête qui hantait la ville et tuait au gré d'une vielle rancune ; comment il découvrit quelques années plus tard un complot ourdi par les derniers survivants de l'Ordre Templier ; comment, enfin, on l'accusa lui-même de meurtre, et comment il s'en défendit.

    Avec un chapitre inédit. Notes et cartes.

  • Nestor Burma, le nom fait un peu « baraque foraine », mais dans le métier qu'il exerce, ce n'est pas vraiment un désavantage, est, selon le slogan imagé qu'il s'est octroyé, « L'homme qui met le mystère K O ». La formule est heureuse : elle indique qu'il est à la fois un homme d'action (s'il lui arrive souvent d'être lui-même mis Knock-out, cela ne l'empêche jamais d'aller au bout de ses enquêtes) et un homme de réflexion capable de démêler les plus inextricables énigmes. Un mélange détonant qui fait de lui le détective privé français le plus remarquable. Quoique d'origine languedocienne, Nestor Burma est un Parisien dans l'âme et c'est avec la gouaille d'un titi déluré qu'il conte ses aventures. Mais derrière la verve du narrateur, comment ne pas percevoir la fêlure d'un homme abonné aux amours tragiques, collectionnant les macchabées avec une redoutable constance, confronté aux plus sordides et aux plus extravagants des pégriots.

  • Cent ans et pas une ride! arsène lupin est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de "gentleman-cambrioleur".
    Créé en 1905 par maurice leblanc, arsène lupin a promené son élégance depuis la belle epoque jusqu'à l'orée de la seconde guerre mondiale, en passant par les années folles. ses exploits ont été traduits dans le monde entier, ils ont été adaptés au théâtre, à la télévision, en bande dessinée et au cinéma. tour à tour voleur et enquêteur, mondain et gouailleur ou génie torturé et calculateur, formidable archétype du bandit au grand coeur et de l'homme élégant en toutes circonstances, arsène lupin exerce depuis plus d'un siècle une fascination toujours d'actualité.

  • Qui ne le connaît pas ? Sherlock Holmes est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de mystère policier, de brouillard londonien et de crimes énigmatiques.
    Depuis 1887, Sherlock Holmes est le détective privé par excellence. Devenu très rapidement un véritable mythe, avant même la sortie de sa soixantième et dernière aventure en 1927, Sherlock Holmes demeure pour certains un héros de fiction créé par Arthur Conan Doyle. Mais pour le plus grand nombre, c'est un homme " qui a vraiment existé ", dont les enquêtes sont rapportées par son ami, le docteur Watson.
    Les exploits de Sherlock Holmes ont été traduits dans le monde entier, ils ont été adaptés de multiples fois au théâtre, à la télévision, en BD et au cinéma. Un beau livre de référence, abondamment illustré biographie détaillée du personnage comme s'il avait existé, survol historique de l'époque victorienne, études sur l'évolution du fameux détective consultant, sur les particularités de son univers et sur ses rivaux (les autres détective privés du XIXe siècle).
    Plus cinq nouvelles en hommage à l'oeuvre de Doyle, mettant en scène Sherlock Holmes dans de nouvelles aventures, signées par Michael Moorcock, Michel Pagel, Patrick Marcel, Jean-Marc & Randy Lofficier et Béatrice Nicodème.

  • Nero Wolfe, alias l´Homme aux orchidées, s´inscrit dans le paysage du roman policier mondial comme l´une des figures majeures, aux côtés d´un Sherlock Holmes et d´un Hercule Poirot. Les enquêtes de ce détective new-yorkais obèse, grand gastronome, collectionneur d´orchidées et assisté par le dynamique Archie Goodwin, aussi passionnantes que drôles, sont symboliques avant tout de la culture d´une ville unique : New York. Une métropole tentaculaire, la première cité de l´âge du jazz, du melting-pot, de la dictature de Wall Street, des gratte-ciel démesurés et de la frénésie urbaine. Le New York des années 1930 à 1960 est tout simplement incontournable dans la mythologie du polar, et Nero Wolfe constitue une imposante figure de privé new-yorkais. Avec lui, Manhattan vibre de toute sa démesure.

    Avec la biographie détaillée du personnage créé par Rex Stout comme s´il avait existé, où l´on croise notamment Ellery Queen, Doc Savage, King Kong, Truman Capote, Mike Hammer, J. Edgar Hoover et Woody Allen ; un survol historique de la cité de New York, un essai consacré à cet autre grand détective privé new-yorkais qu´est Ellery Queen, ainsi qu´une biblio-filmographie complète de Nero Wolfe. Le tout largement illustré, en particulier par une centaine de photos originales de Jean Ruaud.

empty