Eres

  • Et si la mort d'un enfant pouvait être l'occasion de liens humains tels qu'ils permettent aux parents de ressortir de cette épreuve encore plus « vivants » ? Un challenge pour des professionnels, qui, depuis plus de 30 ans, accompagnent la révolution médicale dans les suivis de grossesse.

    Cet ouvrage donne la parole aux nombreux professionnels du champ somatique, de la sage-femme au foetopathologiste, qui jalonnent le parcours des parents et des familles lors d'un deuil périnatal. À partir de situations concrètes, les auteurs s'interrogent : comment s'inspirer de l'expérience d'un collectif humain pour prévenir la survenue de traumatismes ? Au fil des chapitres des outils se dessinent pour oser la rencontre avec les parents afin de briser la spirale des non-dits à venir, si préjudiciables dans la construction des liens familiaux. Les témoignages de parents au travers d'associations d'usagers viennent enrichir la réflexion.

  • Dans cette nouvelle édition actualisée, Françoise Molénat rend compte d'une démarche éthique novatrice, initiée en fin des années 1970, actuellement en pleine dynamique. Elle pose les bases éthiques de tout travail de prévention précoce mené par les équipes de périnatalité auprès des familles en souffrance.

    La prévention de la maltraitance, des troubles du développement, des dépressions parentales est à portée de main. Changer les habitudes exige un effort collectif pour que les regards se croisent, que les cultures se métissent et que la position de « prévenance » s'impose avant la survenue des troubles en santé mentale. Pour cela, la rigueur interdisciplinaire s'impose, et surtout une exigence éthique quant au respect de la place de sujet de chaque interlocuteur concerné, sans laquelle des parents blessés dans leur image d'eux-mêmes risquent de fuir toute proposition d'accompagnement.

  • Le concept de stress se situe à la charnière du somatique et du psychique, à la croisée des disciplines, et suscite le débat. Depuis dix ans, le stress lors de la grossesse est incriminé non seulement comme cause de prématurité, mais également comme perturbateur du développement ultérieur de l'enfant attendu. Ces études deviennent si précises qu'elles ont de quoi effrayer. Elles mettent les professionnels de la naissance au défi d'améliorer la sécurité émotionnelle de la femme enceinte, sans oublier la part positive du stress comme facteur d'adaptation et de signal. Cet ouvrage est articulé autour des questions fondamentales sur les rapports entre stress et grossesse : quelle est l'action du stress ? Quelle réalité se cache derrière ce terme un peu " fourre-tout " ? Comment mobiliser les ressources autour de la notion plus positive de transmission de sécurité ? Les textes sont regroupés de manière à refléter au plus près les réalités de travail et les interrogations actuelles. Ils se partagent entre sciences fondamentales, expériences cliniques, témoignages personnalisés.

  • Fruit de trente ans de recherche clinique interdisciplinaire, l'ouvrage marque un tournant radical dans les pratiques et les modes de pensée des divers acteurs autour de la femme enceinte et du nouveau-né. La prévention en santé mentale est possible, à condition d'apprendre à penser ensemble dès le début de la grossesse et d'offrir aux parents vulnérables l'enveloppe humaine nécessaire pour qu'ils reprennent confiance en eux-mêmes et dans leur enfant. A l'articulation du somatique et du psychique, de nouveaux outils conceptuels et cliniques sont ici développés : leur efficacité s'exprime dans le témoignage des parents et le bien-être des bébés.

empty