Langue française

  • Cette histoire, contée par le professeur Lombax, enfin plutôt sa tête, est celle du phoque unijambiste Diego. À peine débarqué du navire où il est né d'un amas de pneus fondus, Diego est choisi au hasard par un des membres de l'équipe pédagogique municipale pour être candidat au Prix Nobel de l'Amour. Au cours de son apprentissage de candidat, il fait la connaissance de celui qui va être son seul compagnon, un chien aussi sympathique qu'obèse, qui va lui éviter bien des pièges. Mais il ne pourra pas éviter l'intervention du diable, qui a la ferme intention de gâcher le déroulement du Prix Nobel de l'Amour...

  • Je suis le diable! Et le diable, c'est du sérieux! Où vous croyez-vous doncoe On n'est pas au cirque ici!! Nous sommes ici pour faire le mal! Et le mal, ça ne se fait pas par dessus la jambe, ça se travaille! Le diable, il est partout à New York sur Loire, port sinistre et pollué où Diego le phoque a débarqué dans le volume précédent, candidat contre son gré dans la course au Prix Nobel de l'Amour. Les dirigeants municipaux n'ont rien trouvé de mieux pour combler une populace qui se découvre des états d'âme...

  • La cérémonie du prix Nobel de l'Amour organisée dans la bonne ville de New-york sur Loire tourne au fiasco total : Le diable en personne s'est emparé du corps de Diego et met un terme à la remise du prix. C'est le moment que choisi un groupe d'activistes canins pour s'inviter aux festivités et enlever le malheureux phoque et son diabolique parasite. Quant au Président, à l'origine de la joyeuse mascarade du prix Nobel, il se disloque à vue d'oeil.

    Pendant que ce dernier tente de se reconstituer dans l'hôpital le plus proche, le commando des chiens emmènent le corps de Diego dans leur repaire afin d'interroger le diable. Ils attendent du maître des enfers qu'il rétablisse la vérité quant au rôle joué par la race canine dans l'évolution de l'humanité. Le diable apprend alors, effaré, que l'homme est un lointain ancêtre du phoque !

    Dans ce troisième tome des aventures du phoque Diego à New-York sur Loire, Nicolas de Crécy achève de construire une authentique saga surréaliste. Délires rageurs et humour grinçant se croisent dans un tumulte coloré qui restera dans les annales de la BD contemporaine.

  • Le Diable est omniprésent à New-York-sur- Loire et, comme le dit l'auteur, le diable, c'est du sérieux ! Traité de la folie ordinaire, Le Bibendum céleste condense tout ce que Nicolas de Crécy déclinera par la suite.
    Un monde loufoque, cruel parfois, celui des cauchemars de l'enfance, teinté de cet humour particulier et de ce sens aigu de la poésie qui traverse une oeuvre aujourd'hui classée parmi les grandes de la bande dessinée contemporaine.

  • Afin de redorer l'image de la ville d'Eccenihilo, un grand carnaval est organisé avec comme point d'orgue, la venue de l'enfant du pays, vedette du chant lyrique : Foligatto. Bien vite, l'artiste révèle son caractère méprisant, narcissique et capricieux. Mais un jour, son bien le plus précieux, cette voix fabuleuse qui l'a poussé vers les sommets, s'éteint. Un cauchemar lyrique mis en image par l'un des dessinateurs contemporains les plus passionnants, Nicolas de Crécy.

empty